Rubrique Entreprises

Volkswagen a connu une année faste

Volkswagen a connu une année faste

C’est en dépit du grand scandale qui a valu des milliards de dollars de pénalité à la marque allemande Volkswagen que son président a fait l’annonce. L’année 2017 s’est terminée sur une note positive. Les ventes sont en hausses, bien au-delà des prévisions et les dépenses en baisse.

C’est en dépit du grand scandale qui a valu des milliards de dollars de pénalité à la marque allemande Volkswagen que son président a fait l’annonce. L’année 2017 s’est terminée sur une note positive. Les ventes sont en hausses, bien au-delà des prévisions et les dépenses en baisse.

Des résultats attendus pour le 13 mars

On aurait pu s’attendre à ce que les ventes du numéro 1 des constructeurs européens stagnent un peu en raison du scandale que fut le « dieselgate », mais il n’en est rien. Bien au contraire, Volkswagen a enregistré des ventes qui dépassent les prévisions des analystes. C’est surtout au cours du mois de novembre que les ventes de véhicules ont connu une envolée spectaculaire permettant ainsi à la marque d’envisager sérieusement une atteinte de ses objectifs pour la fin de l’année. A cet effet, le Président directoire avait annoncé que le record de vente de 10,3 millions de véhicules vendus en 2016 pourra être battu. Ce qui, semble-t-il, a fini par arriver.

En outre, au cours du mois d’octobre, le constructeur allemand avait revu à la hausse ses objectifs de bénéfice, tout en tenant compte de la même dynamique de vente. Si l’on tient compte de ce qui se prépare dans les locaux de la marque, cette tendance pourrait bien se poursuivre tout au moins jusqu’en 2020. En effet, Volkswagen a aussi revu à la hausse ses objectifs de construction de voitures électroniques. Toute chose, rappelons-le, qui se fait dans un contexte de pénurie des matières nécessaires à la fabrication des batteries. Les chiffres de ventes de cette année qui s’achève seront publiés le 13 mars prochain.

Un « dieselgate » aux effets mineurs

Dans le courant de cette année 2017, le scandale du dieselgate a coûté environ 17 milliards d’euros à l’allemand, qui pourra s’en remettre avec le niveau de ses ventes. Pour le compte de l’année qui s’annonce, le directeur financier, du groupe, Frank Witter, a annoncé que les dépenses initiées dans le cadre de la résolution de ce problème sont majorées à 5 milliards d’euros. Ainsi, dans le cadre des ventes de l’an prochain, les dépenses seront encore bien moindres pour Volkswagen.

Il convient de rappeler que l’affaire du « dieselgate » avait commencé en 2015. A l’heure actuelle, elle a déjà valu à l’entreprise des dépenses chiffrées à plus de 25 milliards d’euros. Mais il faut aussi souligner que la marque allemande a su tirer profit de ce scandale, puisque cela lui a permis de mettre sous les projecteurs ses projets de véhicules électroniques. 2017 s’achève avec une hausse de la valeur du titre de Volkswagen de 26,7%.

Mardi 26 Décembre 2017 La Rédaction