Rubrique Management

Utilisez-vous votre réseau d'anciens élèves ?

Utilisez-vous votre réseau d'anciens élèves ?

Les sentiments et les souvenirs sont nombreux quand on songe à la période passée de la scolarité. Nous avons adoré un enseignant, détesté une matière, flirté avec sa voisine d’espagnole, ri aux éclats en terminale, ressenti de la fierté lors d’une présentation de groupe à l’université, vécu l’ennui d’un cours de grec, etc. Des souvenirs bons ou mauvais ; au lycée, à la fac. Des personnes qu’on a rencontrées, côtoyées et/ou qu’on côtoie toujours aujourd’hui. Les gens ont évolué et ont pris des chemins différents.

Outre la fierté d’avoir fréquenté un établissement scolaire ou une ville étudiante, qui lie indéniablement les étudiants en témoigne le nombre de pages facebook à la gloire des établissements et des classes, il y a donc des souvenirs et des sentiments que vous partagez avec d’anciens élèves. Ceci provoque des liens instantanés, c’est une certitude. Et si cette camaraderie pouvait se transformer en un carnet d’adresses précieux...

Rechercher ses anciens camarades

Il y a quelques années, Copains d’Avant régnait en maître et connaissait un engouement sans précédent. Le principe était simple : une inscription, quelques renseignements, les établissements scolaires fréquentés et leurs périodes respectives. La machine était lancée et vous pouviez consulter les profils pouvant avoir des liens avec vous. Vous pouviez ainsi retrouver d’anciens camarades. Mais il y a 10ans, Mark Zuckerberg créé un trombinoscope en ligne sur le campus de Harvard et le réseautage, très présent voire essentiel aux Etats-Unis, fera de The Facebook (puis Facebook) un nouvel acteur et le 1er vrai réseau social. Aujourd’hui, c’est autour d’un milliard de profils actifs sur Facebook. On ne le sait pas, mais LinkedIn, réseau social professionnel, est né avant Facebook. Le service en ligne est crée en 2003 et revendique plus de 300 millions d’utilisateurs désireux de tisser leur réseau professionnel. Au fil du temps, LinkedIn est même devenu un outil de gestion de réputation en ligne et de personal branding. Viadeo, le petit français, lancé en même temps que Facebook commence à prendre son expansion en 2009 en acquérant les sites Tianji et ApnaVircle. Le site s’ouvre à l’international en 2013. 13 millions d’utilisateurs en Europe, 21 en Asie, 17 sur le continent américain et 3 millions en Afrique. Viadeo devenant un acteur influent du réseautage professionnel, un partenariat a été passé avec l’APEC en 2009. Ces trois réseaux et leur nombre considérable de profils vont vous permettre à coup sûr de retrouver vos anciens camarades, et les deux derniers de cibler professionnellement ceux-ci.

Ne cherchez pas des clients

L’objectif n’est pas de rechercher des clients. En agissant de la sorte, vos condisciples n’apprécieront guère, eux qui avaient pourtant une bonne image de vous. Les gens seront naturellement moins portés à vous accepter dans leur réseau, même uniquement professionnellement parlant. Concentrez-vous sur votre profil, renseignez-le soigneusement, suivez des groupes en lien avec votre activité ou avec votre cursus ; mais ne vous concentrez pas sur les personnes. Comme pour toute relation, la relation virtuelle se fait avec le temps. Reprenez contact certes, mais sans objectif caché. Si vous y aller dans l’idée de décrocher d’éventuels contrats, votre réputation en pâtira énormément.

Opportunités d’affaire de réseautage

Sachez que les réseaux sociaux sont un support technique pour des retrouvailles, mais c’est aussi un moyen d’organiser des retrouvailles physiques. Il n’est pas rare, en effet, que des Bureaux d’anciens élèves créent des événements. Un bon moyen pour réellement retrouver les têtes connues de notre adolescences, échanger et (re)créer un lien. En effet, l’objectif avoué de ces événements est, en plus de se retrouver pour se rappeler aux bons souvenirs, d’interagir en créant d’éventuelles connexions professionnelles entre anciens élèves. Ainsi le réel viendra de par le virtuel. N’omettez tout de même pas de continuer à participer aux différents groupes auxquels vous appartenez sur les réseaux sociaux ; créez du relationnel, et entretenez vos relations avec vos anciens camarades de classe.

Un jour, ils sauront vous contacter si vos capacités professionnelles peuvent les aider. Et inversement...

Jeudi 22 Mai 2014 La Rédaction