Rubrique Entreprises

Tesla plonge après la nouvelle frasque d’Elon Musk et d’autres départs

Tesla plonge après la nouvelle frasque d’Elon Musk et d’autres départs

La nouvelle frasque du patron de Tesla vu le vendredi 7 septembre en train de fumer un joint au cours d’une interview et la démission de son directeur comptable ont fait chuter le titre jusqu’à 10 %. Les investisseurs s’interrogent de plus en plus sur le futur du constructeur de véhicules électriques et demandent la nomination d’un autre directeur.

Persistance des polémiques

En août dernier, Elon Musk avait déjà provoqué un ouragan en déclarant contre toute attente qu’il envisageait de retirer le titre Tesla de la bourse de New-York, avant de brusquement se rétracter. Vendredi dernier, il a, une fois encore, fait parler de lui lors de sa participation à l’émission de l’animateur Joe Rogan au cours de laquelle il a été vu prenant des gorgées de whisky et tirant sur un joint de cannabis proposé par Joe. Cette interview diffusée en direct a été regardée par près de 90.000 personnes chez qui le comportement du milliardaire a suscité stupeur, amusement, ironie, inquiétudes et a renforcé les doutes concernant son aptitude à diriger le groupe à un moment critique de son existence. Bon nombre d’analystes ont, à nouveau, appelé à la désignation d’un autre dirigeant qui remplacera Musk ou travaillera avec lui pour renforcer l’ossature du groupe qui a d’énormes difficultés à accroître sa production ainsi qu’à engendrer des bénéfices. À cet effet, l’analyste James Albertine a affirmé qu’il s’agissait là d’une nouvelle preuve qu’il était temps que la direction et le conseil d’administration de Tesla prennent ces problèmes à bras le corps.

Le numéro 1 de Tesla a déclaré durant l’émission ne pratiquement jamais fumer d’herbe et que ce n’était pas source de productivité. Le site TheStreet.com, spécialisé dans les informations financières, estime que cette interview donne lieu à d’autres interrogations à propos du discernement de Musk.

Poursuite de l’exode

Tesla a, par ailleurs, annoncé le vendredi la démission le 4 septembre de Dave Morton, son directeur comptable qui aura été à ce poste pendant un mois. Ce dernier explique son départ, par son incapacité à supporter cette trop grande médiation que suscite le géant automobile, encore moins à suivre le rythme de travail imposé. Morton a toutefois tenu a précisé qu’il porte toutes ses croyances en cette société et qu’il n’a « aucun désaccord avec la direction de Tesla ni avec ses publications financières ».

Selon le magazine Bloombreg, Gaby Toledano, la directrice des ressources humaines qui a pris fonction il y a un peu plus d’une année, a décidé de ne pas revenir au sein de l’entreprise à la fin de son congé. Ces deux départs supplémentaires viennent s’ajouter à la liste déjà bien longue de responsables qui sont partis du groupe durant les deux années passées. Le constructeur automobile a toutefois nominé de nouveaux dirigeants comme Jerome Guillen, présent en son sein depuis huit ans, au poste de président des activités automobiles. En matinée du vendredi, l’action a abandonné 6,64 % à 262,75 dollars, soit 227 euros.

Mardi 11 Septembre 2018 La Rédaction