Aller au contenu principal

Zoom sur ces médias qui vous permettent de capter l'attention

Publicité et Marketing ; https://pixabay.com/photos/stamps-letters-mail-correspondence-1712530/

Dans un monde de plus en plus concurrentiel, pouvoir attirer l’attention des internautes surtout en offline est un réel défi des marketeurs. Tout repose aujourd’hui sur l’utilisation des médias les plus efficaces et en la matière, l’agence Heroiks a décidé de créer un indice baptisé « Alphas » grâce auquel il est possible de mesurer l’attention accordée aux publicités. À l’issue de cet exercice, voici le classement des médias qui permettent de capter l’attention des internautes.

En 1re place : le courrier adressé

Souhaitez-vous capter l’attention de vos lecteurs ? Le courrier adressé doit désormais constituer votre premier outil de communication. Grâce à l’indice Alphas, on sait désormais que c’est celui qui rassemble le meilleur score dans le classement des médias les plus efficaces. De manière globale, l’efficacité du courrier adressée est de 72 %.

Considéré comme un canal historique de publicité, le courrier n’a jamais perdu de son efficacité surtout dans le domaine du marketing direct. Pendant longtemps, il a été appelé « marketing direct postal » en raison de son fonctionnement.

Il s’agit d’un courrier publicitaire postal qui comporte le nom et l’adresse du destinataire. En vertu de cette particularité, il a un impact marketing plus important que les outils traditionnels comme le courrier non-adressé ou le prospectus.

Le courrier adressé impacte aussi bien sur le plan de la mémorisation que de la conversion. Un livre blanc de Mediapost publié en 2016 a révélé que cet outil dispose d’un bêta de mémorisation estimé à 61 % là où l’imprimé publicitaire n’en a que 27 %.

Étant transmis dans une enveloppe, le courrier adressé affiche un taux d’ouverture et de lecture relativement important. Ce taux est compris entre 75 et 90 %. Grâce aux formules personnalisées utilisées, il incite l’action et l’implication du destinataire. 40 % des cibles ont tendance à conserver le courrier avec lecture.

En 2e place : le cinéma 

Juste derrière le courrier ciblé, le cinéma récolte 72 % du score Alpha. Il est l’un des médias qui misent sur la valeur de la perception et de l’attention. Selon une étude des mouvements oculaires, le taux d’attention des spectateurs au cinéma sur un spot publicitaire est de 85 %. À la télévision, le même spot ne mobiliserait que 23 % des regards tandis que pour la publicité en ligne, le pourcentage descend jusqu’à 1,4 %.

Vous l’aurez compris ! Grâce à la magie de l’écran, vous pouvez vendre. Les émotions ont pour effet d’accroître l’intention d’achat et dans une salle de cinéma, les émotions sont considérablement décuplées. Un test de fréquence cardiaque des spectateurs réalisé par l’agence de recherche Profacts a démontré que l’implication émotionnelle d’un spectateur est 30 % supérieure au cinéma par rapport à son implication lorsqu’il regarde la même publicité via d’autres médias. Les mouvements des muscles faciaux montrent qu’il y a 55 % d’émotions positives en plus par rapport aux autres médias.

De plus, après un seul visionnage, 75 % des spectateurs sont capables de se souvenir du message d’une publicité là où il faut jusqu’à 5 visionnages pour que les spectateurs se souviennent d’une publicité à la télévision contre 7 fois pour une publicité en ligne et 17 fois pour une affiche.

Or, l’étude menée en 2018 par Karen Nelson-Fried, professeure australienne, il y a plus de chance que les consommateurs passent à l’achat lorsqu’ils accordent beaucoup d’attention à votre publicité.

En 3e place : l’imprimé publicitaire 

L’imprimé publicitaire vient en 3e position des médias qui permettent de capter l’attention en récoltant 59 % de l’indice Alpha. Cela confirme son statut de média d’information très puissant avec un taux d’ouverture de 85 % et un taux de lecture estimé à 67 %. Face aux clients occasionnels et zappeurs, ce média est un excellent moyen de capter l’attention des nouveaux consommateurs et de fidéliser les anciens clients.

Depuis 2017, l’imprimé publicitaire est en pleine croissance sur le marché publicitaire global, ce qui dénote d’un intérêt grandissant pour ce support publicitaire. Cette croissance s’est accompagnée d’une hausse des recettes publicitaires.

Principalement utilisé pour informer, l’imprimé publicitaire permet aussi de générer du trafic additionnel en magasin à hauteur de 9 % selon l’étude réalisée par Kantar WorldPanel. Selon la même étude, il génère une hausse de chiffre d’affaires de 13 %, s’imposant ainsi comme le média du pouvoir d’achat et des bons plans.

Outre son usage en boutique, l’imprimé publicitaire est surtout un média qui se consomme chez soi. Près de 82 % des Français ont pris l’habitude de garder pendant 1 semaine les imprimés publicitaires chez eux et 90 % d’entre eux les lisent dès le jour de l’arrivée de ces courriers dans leurs boîtes aux lettres.

L’imprimé publicitaire est aussi un média de plaisir. 9 lecteurs sur 10 ont du plaisir à lire un imprimé publicitaire. Alors que 76 % des Français les utilisent pour préparer leurs courses agréablement, ils sont 56 % à consulter les imprimés publicitaires en version numérique. 
Ils leur permettent d’accéder aux promos (93 %), de dénicher les offres les plus économiques (91 %), de découvrir de nouveaux produits (85 %) et de choisir le bon magasin pour les achats (68 %).

 03 mars 2021    La Rédaction

Populaires

Newsletter le business Journal

Recevez les dernières actualités
du Business Journal sur votre adresse email.

À ne pas manquer