Aller au contenu principal

Le cooxit : A quoi les annonceurs doivent-ils s’attendre ?

Chrome ; https://www.pexels.com/fr-fr/photo/chrome-communication-concevoir-connexion-1482061/

D’ici 2021, il n’y aura plus de cookies publicitaires a annoncé Google Chrome. Bien que le cooxit soit considéré comme une contrainte pour beaucoup d’annonceurs, il est pourtant possible de le transformer en opportunité. Comment y arriver ?

Marketing de précision : ce qui prévaut actuellement

C’est sur internet que le marketing de précision a vu le jour. En plus, il doit toute son efficacité qu’on lui connait si bien aux cookies. En effet, les cookies permettent de tracer anonymement et avec plus de facilité les actions des internautes sur le net. En outre, les cookies facilitent l’affichage des publicités personnalisées. Ils permettent également de mieux comprendre le comportement de chaque internaute.

À cet effet, la data est utilisée comme moteur tandis que les cookies comme traceur. C’est d’ailleurs sur cette base que les médias digitaux développent leurs écosystèmes offrant ainsi la possibilité aux annonceurs d’accroitre à près de 50 % leurs performances publicitaires. Toutefois, saviez-vous que cette augmentation de performance repose essentiellement sur deux piliers ?

Le premier pilier sort de l’antique ciblage statistique du sexe et de l’âge afin de cibler les audiences en tenant compte de leur vrai comportement. Le second pilier quant à lui aide à la mesure, à la compréhension et au pilotage rapide et précis du déroulement des créations et des campagnes.

Marketing de précision : entre doute et appréhension

À voir l’utilité du cookie publicitaire, on a vraiment du mal à savoir qu’il disparaitra très bientôt. L’annonce a été faite par Google Chrome et le compte à rebours a démarré depuis le mois de janvier. À en croire l’annonce faite par Google Chrome, d’ici fin 2021, les cookies publicitaires ne marcheraient plus. C’est cette annonce qui a d’ailleurs fait entrer l’industrie publicitaire tout entière dans ce qu’on appelle le cooxit.

Pour beaucoup d’acteurs opérant dans l’industrie de la pub, ce process a été lancé un peu trop tôt, de façon unilatérale, sans que personne n’y soit véritablement préparé. Pour eux, le cooxit constitue une véritable contrainte pour la mise en place des publicités en ligne, car il met fin au marketing de précision. Pour ces mêmes acteurs, le cooxit vient forcer le changement presque radical de la publicité en ligne, voire des différentes publicités publiées sur les plateformes internet.

Pourtant la réalité est toute autre. En effet, le cooxit ne marque pas la fin du marketing de précision. Bien au contraire, ce process vient contribuer à sa massification, voire à sa personnalisation. En réalité, le marketing de précision a besoin d’identifiants uniques par internautes, consommateurs afin d’être plus personnalisé, plus précis.

C’est grâce à ces identifiants, qu’il pourra d’une part aider à la compréhension du consommateur afin de lui proposer un contenu on ne peut plus pertinent tout en tenant compte de qui il est. D’autre part, cette précision et cette personnalisation qu’apportera le cooxit étudieront la pertinence de la publicité ainsi que son impact sur le comportement du consommateur. Le cookie représentait une sorte de solution « deux en un ». Cependant, il a des limites.

En effet, le cookie se cantonne juste aux sites. Alors que les plateformes web ne sont que des canaux publicitaires parmi tant d’autres. Vous n’êtes pas sans savoir que la télévision, les applications mobiles, l’affichage digital, le CRM ne peuvent pas fonctionner avec les cookies. C’est justement l’une des limites des cookies. Le cooxit vise donc à apporter plus de précision sur l’ensemble des canaux de communications.

Marketing de précision : nouvelles solutions

En réalité, le cooxit n’apporte que des solutions. Il aide à trouver de nouveaux connecteurs et identifiants qui ne souffriront pas des mêmes limites que les cookies. Donc avec le cooxit, en plus d’être agnostique, le nouvel identifiant peut être utilisé sur tous les médias adressables.

De ce fait, l’email haché a une grande longueur d’avance. Cet email est crypté de sorte à faciliter sa transformation en une suite de 40 caractères. L’email ainsi crypté devient un identifiant unique et anonyme. Le principal avantage avec cet email haché, c’est que lorsqu’un internaute s’identifie à un programme de fidélité, c’est toujours ce même email haché qui lui sert de clé de synchronisation.

Toujours à cet identifiant unique et anonyme sont connectés différents outils de diffusion publicitaire. Sans aucun doute, on voit à quel point le cooxit présente un impact immédiat sur la massification du marketing de précision. Les annonceurs doivent particulièrement tirer le plus de profit du cooxit, car il s’adapte à tous les types de médias et permet d’adresser les publicités à un public plus averti. Ici, la publicité devient une rencontre choisie entre la marque et son audience.

En somme, le cooxit représente pour le moment la solution la plus efficace qui remplacerait les cookies. Il permet dans le même temps de massifier le marketing de précision. Grâce au cooxit, la publicité devient une rencontre choisie, désirée et parfaitement orchestrée entre un consommateur et une marque. En plus, la diffusion de cette publicité est facilitée par toutes les plateformes médiatiques, et ceci grâce à la data.

 14 mai 2020    La Rédaction

Populaires

Newsletter le business Journal

Recevez les dernières actualités
du Business Journal sur votre adresse email.

À ne pas manquer