Rubrique Entreprises

Spotify : la révolution de la musique en streaming

Spotify : la révolution de la musique en streaming

Le changement des habitudes d’écoute de musique a entraîné le déclin de l’industrie musicale. Certaines entreprises comme Spotify l’ont bien compris et cette dernière est en passe de devenir le numéro 1 mondial de l’écoute de la musique en streaming.

L’époque des disques et autres supports physiques de musique touche inexorablement à sa fin. Le commerce de la musique subit en effet de grandes mutations induites par l’apparition du support numérique. Elle s’écoute désormais en streaming, grâce à de nombreuses plates-formes, dont Spotify, l’une des plus grandes.

Le streaming : nouveau format de la musique

Venant de l’anglais "stream", le streaming désigne une technologie qui en matière de musique permet d’écouter des morceaux en temps réel ou à la demande à partir d’une plate-forme internet. Cette technologie facilite grandement la vie en ce sens qu’elle ne nécessite plus le téléchargement complet de la musique avant son écoute, ce qui permet un gain de temps et une économie. Ceci est possible grâce à la compression des données qui facilite leur transmission, permettant ainsi l’écoute en temps réel.

Un géant du streaming

Développé depuis 2006 par l’équipe de Spotify AB, Spotify est un service musical de streaming fonctionnant grâce à un système de peer-to-peer (pair à pair en français). Disponible en version gratuite mais également en premium, elle permet à ses abonnés d’avoir accès à plus de 25 millions de titres, volume qui est constante augmentation. Il est doté d’une interface claire, agréable et facile à utiliser avec une réactivité qui réjouit ses utilisateurs. La plate-forme a environ 24 millions d’utilisateurs dont 18 millions en option gratuite. Si les abonnés utilisant la version gratuite ne paient pas de redevances pour avoir accès aux morceaux, ils doivent par contre, au cours de leurs écoutes visualiser sur leurs pages des publicités qui permettent la rentabilité du système. Ils ont aussi d’autres restrictions comme l’impossibilité d’écouter des chansons en offline lorsqu’ils utilisent le service sur leurs tablettes. La version premium avec son tarif de 9.99$ par mois est par contre beaucoup plus agréable. Aucune publicité n’y apparaît, l’écoute de la musique se fait en illimitée avec la plus haute qualité de son possible. Les personnes utilisant Spotify sur leurs tablettes peuvent utiliser le service même si elles ne sont pas connectées à internet et la possibilité leur est aussi offerte de télécharger temporairement de la musique pour l’écoute dans les lieux tels que les avions, ou le métro. Même si le nombre de ses utilisateurs fait paraître Spotify plus petit que ses concurrents, il n’en est rien, car la marge d’utilisateurs payants par rapport à ceux gratuits est beaucoup plus importante que celle des autres services. Cela lui permet d’ailleurs, même s’il ne dégage pas de bénéfice pour le moment, d’être le service d’écoute de streaming qui rapporte le plus. Son chiffre d’affaires sert en grande partie à payer les redevances des artistes qui constituent à eux seuls près de 70% du CA réalisé. Le service a en outre réussi à faire augmenter de 128% ce chiffre d’affaire en 2012, atteignant la somme de 434.7millions d’euros, grâce aux investissement réalisés pour l'extension du groupe. Même si ceux-ci ont creusé la perte nette de l’entreprise de 29% cette année, ces réaménagements, combinés à la croissance continue du nombre d’utilisateurs, offrent de belles perspectives de bénéfices dans le futur, ce qui serait une première mondiale pour ce type de produit.

Vendredi 6 Juin 2014 La Rédaction