Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Entreprises

Spotify envisage une prochaine entrée directe en bourse

Spotify envisage une prochaine entrée directe en bourse

Spotify serait sur le point d’opter pour une entrée directe en bourse, sans intermédiaire. Une information qui, comme on peut s’en douter, ne fait vraiment pas le bonheur des banques d’affaires. C’est donc une procédure toute nouvelle que le géant la musique en streaming veut explorer et pour cela, il lui a fallu bénéficier de quelques conseils.

Une mise sur le marché prévue pour l’an prochain

C’est le New York Stock Exchange que Spotify vise pour cette entrée en bourse qui ne respecte pas forcément la procédure habituelle. En effet, selon ce qui se prévoit, la société de streaming compte bien se passer des banques qui, jusqu’ici, ont toujours été incontournables dans ce processus. L’avantage de ce procédé, c’est que Spotify pourra non seulement ne plus avoir recours aux intermédiaires que constituaient les banques, mais elle pourra aussi éviter de payer les frais engendrés par une introduction avec une banque.  

Tout dernièrement, lorsque Spotify a été valorisée, la société pesait une somme de 11,9 milliards d’euros. Pour ce qui concerne la période de faisabilité, selon ce qu’en disent les sources proche de l’affaire, cela pourrait se faire au cours de cette année ou au plus à l’entame de l’an 2018. Mais il faut avouer que pour parvenir à cette nouvelle façon de procéder, Spotify a dû faire recours aux services de plusieurs analystes. On fait mention de Morgan Stanley, de Goldmans Sachs et d’Allen & Co. Ce sont donc les réflexions de ces trois qui ont abouti à cette procédure.

Une crise en perspective pour les banques

Il convient de relever que la plupart des banques qui opèrent dans ce secteur n’ont pas vraiment le vent en poupe en ce moment. En effet, face à la réduction du nombre de sociétés qui font leur entrée en bourse depuis l'an dernier, une baisse de 40% sur leur chiffre d’affaires avait été observée pour le compte de l’année 2016. Et les choses risquent de ne pas du tout s’arranger, car si cette entrée directe en bourse se traduit par une réussite pour Spotify, d’autres sociétés pourraient emprunter le même chemin.

Les efforts entrepris pour avoir des explications à propos de cette procédure n’ont pas vraiment été fructueux. Qu’il soit question de Goldman Sachs ou de Morgan Stanley, c’est la règle du silence qui est appliquée. Même son de cloche du côté d’Allen & Co. La seule information qui a été diffusée dans le sillage de cette actualité est que le conseil d’administration de Spotify a fait savoir que le groupe suédois sera à même de faire connaître son tout premier bénéfice au cours de l’année, juste après cette entrée en bourse.

Jeudi 6 Juillet 2017 La Rédaction