Rubrique Entreprises

SoftBank entame l’introduction en Bourse de sa division Télécoms

SoftBank entame l’introduction en Bourse de sa division Télécoms

Le groupe SoftBank a été autorisé ce lundi 12 novembre 2018 à faire l’introduction en Bourse de son activité en matière de télécommunications au Japon. L’opération estimée à 2.400 milliards de yens, soit 18,6 milliards d’euros, fait partie des plus importantes entrées en Bourse de l’histoire de l’humanité.

SoftBank Corp

Selon un document établi par le ministère des Finances nippon, SoftBank Corp (le nom donné à l’activité) fera son entrée à la Bourse de Tokyo le 19 décembre prochain, marquant ainsi la métamorphose de SoftBank. La compagnie cèdera 1,6 milliard en titres de sa filiale de téléphonie mobile pour un prix unitaire de 1.500 yens, la finalité étant de parvenir à lever 2.400 milliards de yens. Masayoshi Son, fondateur et dirigeant du groupe, a réussi au fil des ans à transformer la société qui n’était au départ qu’un opérateur de téléphonie, en l’un des investisseurs les plus importants du monde technologique. Cette opération aura l’avantage de permettre au groupe de disposer de plus de fonds à investir dans le domaine de la technologie aux quatre coins du globe.

Le géant japonais qui a su s’imposer dans son secteur, possède, entre autres, des parts au sein de Uber Technologies et d’Alibaba, le numéro 1 de l’e-commerce en Chine. Dès que le groupe sera coté, sa valorisation tournera autour de 7.180 milliards de yens représentant 56 milliards d’euros. Si la demande venait à être forte, une option additionnelle de surallocation, susceptible de représenter près de 160 millions d’actions d’une valeur de 240,6 milliards de yens, pourra être prise. Dès lors, le montant total de l’IPO avoisinera les 25 milliards de dollars (22,23 milliards en euros) de titres qu’Alibaba a vendus en 2014 et qui représente jusqu’ici la plus grande introduction jamais effectuée.

Quid des télécommunications au Japon ?

SoftBank envisage de garder le contrôle sur deux tiers du capital de la division sur laquelle il est parvenu à bâtir toute sa fortune. Le groupe a fait savoir que le prix final de son action sera fixé le 10 décembre 2018. Cela lui laisse la possibilité de procéder à un ajustement de la quantité réelle d’actions qu’il cèdera en fin de compte. Cette IPO devait au prime abord attirer les investisseurs qui cherchent à faire des placements sûrs. Cependant, le gouvernement du Japon a depuis peu appelé les opérateurs à revoir leurs prix à la baisse tout en maintenant une concurrence effrénée dans le domaine de la téléphonie mobile, ce qui a eu pour conséquence de provoquer quelques bouleversements.

Pourtant, la marque est toujours en mesure de séduire des investisseurs privés qui ont évolué en se servant d’Internet et des services téléphoniques de SoftBank. Son fondateur est considéré comme le visionnaire qui a osé faire front au duopole NTT DoCoMo et KDDI Corp. Les activités de télécommunications de ces trois mastodontes japonais demeurent très profitables, au grand désavantage du gouvernement qui les accuse de handicaper le pouvoir d’achat des consommateurs. Aujourd’hui, le titre SoftBank a fini constant à -0,09 % à la Bourse de Tokyo.

Lundi 12 Novembre 2018 La Rédaction