Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Management

Réussir une campagne emailing en 7 points

Réussir une campagne emailing en 7 points

Les campagnes d’emailing représentent un excellent moyen d’étendre, mais également de renforcer votre clientèle. Cependant, cela n’est valable que si elles sont réussies. Voici comment y parvenir.

Une bonne campagne email constitue un très bon outil d’amélioration de vos résultats. Voici comment l’élaborer en 7 étapes.

1. Définir les objectifs de la campagne

Toutes les campagnes d’emailing n’ont pas le même objectif. Avant de commencer quel préparatif que ce soit, assurez-vous d’avoir bien cerné l’objectif de votre emailing. A-t-il pour but d’informer votre auditoire ? de lui faire part d’une promotion ? d’un nouveau produit ou d’un changement au sein de votre entreprise ?, il vous faudra le déterminer. C’est en fonction de cela que vous pourrez élaborer une stratégie claire pour faire de votre campagne une réussite.

2. Définir l’audience cible

Une fois que vous savez ce que vous désirez dire, il est temps de définir à qui vous adresser pour viser les bonnes personnes. Il vous faudra donc utiliser les données démographiques et comportementales de votre base de données pour identifier le type de contact qui sera intéressé par votre message. Votre audience devra également être prise en compte lors de la rédaction de votre campagne, autant de paramètres qui vous permettront de pouvoir évaluer par la suite l’efficacité réelle de la campagne.

3. Choisir son outil

De nombreux outils vous permettent aujourd’hui de faire une bonne campagne d’emailing. Si vous avez déjà effectué des campagnes d’emailing, vous avez certainement utilisé quelques-uns de ces outils. Il ne vous restera plus qu’à choisir l’outil le plus adapté par rapport au type de campagne que vous désirez mettre en place. Si par contre, vous n’avez pas encore choisi d’outil, il en existe des dizaines sur internet que vous pourrez généralement utiliser gratuitement avant de vous abonner.

4. Déterminer le moment propice d’envoi

Le moment d’envoi joue également un rôle important dans la réussite de votre campagne. Pour les emailing d’information par exemple, vous pourrez opter pour une périodicité d’un mois par exemple. Vous pouvez également décider d’envoyer vos messages plus régulièrement, mais veillez à ne pas dépasser le rythme hebdomadaire et à ne pas envoyer plusieurs fois le même message. Mais le moment propice pour l’envoi d’un mail dépend surtout de sa teneur. Il est conseillé par exemple d’envoyer un mail de bienvenue après l’abonnement de l'internaute à la newsletter, d’envoyer le mailing relatif à un produit ou à une promotion lorsque le visiteur manifeste de l’intérêt pour ce dernier et ainsi de suite.

5. La méthode AIDA (attirer l’Attention-susciter l’Intérêt-provoquer le Désir-déclencher l’Action)

La méthode AIDA est l’une des plus utilisées en emailing en raison de son efficacité. Elle se présente généralement en quatre points qui doivent guider la présentation que vous adopterez pour votre mail. Il vous faudra dans un premier temps attirer l’attention de votre auditoire. Ce travail se fait généralement avec un bon graphisme et une bonne présentation qui donneront envie au lecteur de passer quelques secondes supplémentaires sur votre courrier. Dans un second temps, il vous faudra susciter son intérêt avec une accroche intéressante. Dans le développement de votre message, vous devrez ensuite provoquer son désir en lui présentant une offre qu’il aura envie d’accepter. Ensuite, il vous faudra déclencher l’action qui consistera dans la plupart du temps à cliquer sur un lien afin de continuer le processus. Dans ce cadre, simplifiez-lui au maximum la tâche afin d’éviter qu’il n’abandonne si près du but.

6. Eviter l’achat d’adresses mail

Maintenant, nous abordons la liste des choses à éviter pour que votre campagne d’emailing réussisse. L’une d’entre-elles est d’avoir recours à l’achat d’adresses mail. Si vous achetez les adresses, vous aurez, certes, une grande base de données pour l'envoi de vos mails. Mais en faibles quantités seront les personnes à manifester un intérêt réel pour votre message, et un pourcentage encore moindre passera à l’action comme vous le désirez. Cette méthode est un très mauvais ciblage qu’il vous faudra éviter pour avoir une campagne avec un impact réel. De plus, dans les listings vendus, certaines adresses inclues volontairement permettent de déceler le spamming et par conséquent de blacklister le serveur d'envoi.

7. Animation flash et javascript

Les animations alourdissent considérablement votre fichier. Du coup, celui-ci prend plus de temps pour se charger ce qui représente un risque considérable d’abandon de la part de votre audience. Evitez-les alors au maximum, et si vous ne pouvez faire autrement veillez à ce qu’ils soient très légers.

Mercredi 10 Décembre 2014 La Rédaction