Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Management

Réduire les conflits entre collaborateurs en 5 points

Réduire les conflits entre collaborateurs en 5 points

La survenance de conflits entre collègues de travail est un fait inévitable. Mieux que ça, elle est indicatrice d’une certaine dynamique au sein du groupe, ce qui est généralement bon pour son évolution. Néanmoins, l’excès peut nuire, et il est du rôle des dirigeants de réduire ces conflits avant que la situation ne dégénère complètement. Voici comment y parvenir.

Que ce soit entre collègues du même niveau de responsabilité ou entre supérieurs et subordonnés, des tensions surgissent souvent en entreprise. Il est du ressort du chef d’entreprise de mettre fin aux distensions afin de préserver l’équilibre et l’efficacité de son organisation.

1. N’attendez pas trop

Les conflits entre vos collaborateurs peuvent être moindres, comme peuvent devenir trop important et gênant. Alors n’attendez pas trop avant d’intervenir. Mais encore faudrait-il savoir à quel moment la situation cesse d’être un petit différend entre collègues et nécessite votre intervention. Bien qu’il n’y ait pas de règle absolue, vous feriez mieux de prendre la situation en main dès que les performances au travail commencent à se ressentir. Et plus tôt vous interviendrez, mieux ce sera.

2. Prenez du recul et de la distance

Il faut certes agir, mais gardez vous de vous précipiter. Il est hors de question de paniquer et de commettre une erreur comme organiser une confrontation. N’oubliez pas que vous êtes leur supérieur et qu’ils vous importent tous les deux. Il vous faudra donc agir de telle façon qu’à la fin, ils puissent continuer à être tout aussi productif que d’habitude si ce n’est plus. Pour cela, il faudra prendre de la distance par rapport à la situation et la considérer avec partialité et objectivité.

3. Collectez des informations sur les sources du conflit

Vous ne pouvez pas résoudre un conflit dont vous ignorez la cause. Il vous faudra donc collecter des informations sur les causes de celui-ci. Et évitez autant que possible de passer par des intermédiaires comme les bruits de couloir ou les ragots. Adressez-vous directement et séparément aux principaux concernés. Cela vous permettra de connaitre la source réelle du conflit.

4. Catégorisez votre conflit

Une fois que vous connaissez les raisons du conflit entre vos collaborateurs, il vous faudra définir le type de conflit auquel vous avez à faire. C’est en fonction de cela que vous pourrez trouver des voies de résolution. Il existe deux principaux types de conflits entre collègues. Le premier peut être relatif à une répartition de tâches ou de responsabilités que vous avez attribuées et qui crée une tension entre les membres de votre équipe. Quant au second, il est relatif aux personnes en conflits et à leurs valeurs personnelles. Cela peut être une incompatibilité d’humeur ou de caractère.

5. Réglez le conflit

Une fois que vous connaissez le type de conflit auquel vous faites face, vous pourrez le résoudre plus efficacement. Un conflit professionnel pourra sa résoudre grâce à une décision managériale qui rétablira un certain équilibre et par la même occasion l’harmonie au sein de votre groupe. S’il s’agit d’un conflit interpersonnel vous devrez faire plus attention. Cela nécessite en effet de solides compétences de médiation pour faire accepter aux protagonistes les différences de l’autre. Il est donc conseillé de faire appel à un médiateur externe à moins que vous soyez vraiment sûr de vos compétences en la matière.

Mardi 12 Août 2014 La Rédaction