Rubrique Management

Réaliser un Benchmark : les clés pour réussir

Réaliser un Benchmark : les clés pour réussir

Si vous souhaitez évaluer la concurrence et comprendre les méthodes de communication des entreprises du même secteur que vous, un benchmark est la méthode la plus recommandée. Grâce à cela, vous pouvez prendre de l’avance sur votre concurrence et vous démarquer d’elle. Ces objectifs ne sont, cependant, atteignables que si votre benchmark est réussi. Voici quelques clés pour réussir la réalisation d’un benchmark.

Définissez l’objectif du Benchmark

Vous réalisez un benchmark pour atteindre un objectif clair et précis. Celui-ci doit donc être défini. Pour l’identifier, posez-vous plusieurs questions, notamment sur les informations à récolter ou sur le changement que vous souhaitez insuffler dans votre entreprise.  Vous devez savoir que plusieurs objectifs peuvent justifier la réalisation d’un benchmark, à savoir :

  • l’amélioration ou le changement de la stratégie de communication ;
  • le positionnement sur un nouveau marché ;
  • l’amélioration de la relation client ;
  • l’optimisation de votre référencement ;
  • l’enrichissement de votre offre ;
  • la comparaison de votre offre ;
  • la comparaison des services ou des produits commercialisés ;
  • l’évolution de votre organisation interne ou de vos pratiques managériales, etc.

Identifiez vos concurrents

Toute entreprise qui se veut percutante doit connaître ses concurrents, et cette identification est la toute première étape dans la réalisation d’un benchmark. N’oubliez pas qu’il s’agit d’une étude concurrentielle portant sur les entreprises du même secteur que vous.

Cela implique que vous procédiez à une étude de marché, tout en vous intéressant aux opérations marketing ainsi qu’aux méthodes managériales utilisées par vos concurrents. Par conséquent, il est tout à fait logique de commencer par l’identification de cette concurrence.

Vous devez connaître à la fois vos concurrents directs, c’est-à-dire les entreprises proposant exactement la même offre que vous. Les concurrents indirects, par contre, représentent les entreprises ayant une offre différente, mais qui répond aux mêmes besoins.

Cette identification ne peut prendre fin sans que vous ayez ciblé les leaders de votre secteur d’activité, même lorsque ceux-ci ne représentent pas une concurrence directe. Il peut s’avérer intéressant d’analyser leur stratégie ainsi que les clés de leur réussite.

Il faudra ensuite les classer en fonction de la taille de leur place de marché afin de les étudier par niveau de priorité.

Faites une évaluation de votre entreprise

Un benchmark a pour but de comparer ce qui se fait au sein de votre entreprise avec ce qui est fait par la concurrence. Par conséquent, vous ne pouvez pas vous lancer sans savoir concrètement la situation actuelle de votre entreprise. C’est pourquoi il est aussi important de l’évaluer au préalable afin de dégager les indicateurs sur la base desquels vous pourrez procéder à la comparaison.

Procédez à l’illustration des différences

Vous venez d’évaluer vos concurrents et de procéder à une évaluation de votre propre société. Il en ressort certainement des différences à divers niveaux. Il est important que celles-ci fassent l’objet d’une illustration.

L’objectif de cet exercice est de vous permettre de mieux vous situer par rapport aux meilleures entreprises du même secteur d’activité que vous et de procéder à une comparaison. Une illustration vous permet de mieux visualiser les différences. C’est ainsi que vous identifierez les points sur lesquels apporter de l’amélioration afin de vous positionner en leader de votre marché.

Incluez les besoins de vos clients aux changements

Un benchmark est avant tout réalisé pour améliorer votre positionnement auprès de vos clients. Il est donc tout à fait logique qu’ils fassent partie intégrante du processus de changement qui sera initié à l’issue du benchmark.

Il ne sert, en effet, à rien que vous mobilisiez des moyens importants pour un changement qui ne répond pas aux attentes de vos clients. N’oubliez pas que c’est pour eux que l’ensemble des changements sera réalisé.

Faites travailler vos collaborateurs en équipe

Une entreprise qui se veut efficiente se doit de capitaliser sur la connaissance collective. Il est donc de bon ton de faire travailler vos collaborateurs en équipe sur un projet de réalisation de benchmark. Tous auront leurs idées et leur vision à apporter pour que votre projet soit un succès. Ne négligez donc pas le capital humain. Vous serez étonné de voir à quel point des idées innovantes peuvent germer des équipes.

Faites un suivi de la transformation

L’issue d’un benchmark réussi est la mise en place de nouveaux projets en vue d’améliorer votre positionnement sur le marché. Cependant, tout votre travail n’aura strictement servi à rien si vous ne mettez pas en place un suivi de ces différents projets lancés. Leur aboutissement favorable légitimera les ressources qui ont été consacrées à la réalisation du benchmark.

Par conséquent, faites du suivi un impératif jusqu’à ce que tous les nouveaux projets arrivent à leur terme. Plus important encore, n’oubliez pas de mesurer son impact. C’est ce qui vous permettra de savoir si vous êtes en bonne voie pour l’atteinte de vos objectifs ou s’il devient nécessaire de changer de stratégie lorsque celle qui est déployée ne marche pas comme vous le souhaitez.

Jeudi 30 Janvier 2020 La Rédaction