Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Economie

Quelles perspectives d'embauches en France en 2014 pour les PME ?

Quelles perspectives d'embauches en France en 2014 pour les PME ?

Bonne nouvelle pour les chercheurs d’emplois, le tiers des PME en France compte recruter du personnel en 2014. Grâce à la progressive reprise de confiance observée sur le marché, les entreprises se remettent à l’investissement, notamment dans le domaine de la force de travail.

Le marché du travail semble prometteur cette année en France. En effet, plus de 30% des PME projettent de continuer sur leur lancée de 2013, en effectuant de nouveaux recrutements, ce qui représente en théorie près de 2,5 millions de postes à pourvoir.

Des prévisions d’embauche dans le tiers des PME en 2014

Selon une enquête réalisée par Meteojob et Companeo, 37,4% des petites et moyennes entreprises ayant commencé des procédures de recrutement en 2013 les ont abandonnées. Cet abandon avait pour principales causes la situation économique, mais également l’inadéquation des profils rencontrés. Néanmoins, les PME comptent persévérer cette année et créér quelques 2.5 millions d’emplois, à raison de 2,5 postes à pourvoir en moyenne par entreprise.

Les secteurs identifiés

Les recrutements de 2014 connaitront une augmentation de 30% par rapport à ceux de 2013. Naturellement, on recrute plus dans certains secteurs et pour certaines fonctions que d’autres.

  • Le service à la personne sera, comme depuis plusieurs années déjà, en demande importante de personnel, surtout dans le domaine de la santé.

Dans le triangle d’as des secteurs recrutant le plus, on retrouve :

  • L’énergie notamment le pétrole et gaz qui recruteront principalement des ingénieurs et des personnes pour différents projets.
  • L’aéronautique est le second secteur qui recrute le plus avec une augmentation de 20% prévue par rapport à l’année passée.
  • Le troisième élément de ce triangle magique est l’ingénierie en lean manufacturing qui est une fonction plurisectorielle. Une augmentation de 15% est prévue par rapport aux recrutements de 2013.

Les secteurs porteurs

  • Les banques recruteront principalement des commerciaux qui auront pour mission de renforcer les équipes. Les Bac + 2/3 seront très recherchés pour ces postes qui constitueront 50% de ceux à pourvoir en 2014. Elles recruteront également des profils techniques tels que les gestionnaires de middle et de back office.
  • L’assurance devrait aussi vraisemblablement recruter afin de renouveler ses effectifs et d’intégrer de nouvelles compétences comme le e-marketing.
  • L’e-commerce poursuivra sa trajectoire de marché porteur et sera très pourvoyeur d’emplois ; principalement des cadres pour la logistique, le marketing et l’IT.
  • Enfin, le secteur ferroviaire, l’industrie (ingenierie, supply chain, R&D et lean management), l’informatique et l’électronique seront avides de cadres et ingénieurs.

Les régions créatrices d’emplois

Comme au niveau des secteurs, une subtile hiérarchie s’est établie au niveau du pourvoi des emplois par régions. Ainsi, c’est la région Ile-de-France qui arrive en tête avec sa prévision de 82 600 recrutements dans le meilleur des cas et 78 000 dans le pire en 2014. Ce chiffre représente une augmentation de 6% par rapport à celui de l’année passée. La région Rhône-Alpes, avec ses 16 500 recrutements prévus, soit 7% d’augmentation par rapport à 2013, arrive en deuxième position. Suit la région Paca avec 10 300 recrutement en vue cette année, ce qui constitue une augmentation de 7% par rapport à l’année précédente. Le Pays de la Loire, la Lorraine et le Centre enregistrent quant à elle une augmentation de 10% sur les prévisions de recrutement de cette année, ce qui porte leurs perspectives respectives de créations de postes à 6 110, 3220 et 4510.

Lundi 3 Mars 2014 La Rédaction