Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Management

Que faire si votre responsable est incompétent ?

Que faire si votre responsable est incompétent ?

Avoir un patron incompétent est une situation bien plus commune que l’on ne pense. Nombreux sont les employés qui y sont confrontés, et si rien n’est fait, cela peut avoir un impact négatif sur leurs vies professionnelle et personnelle. Voici quelques conseils pour faire face à une telle situation.

L’incompétence est une tare que l’on rencontre à presque tous les stades hiérarchiques d’une entreprise. Lorsqu’elle est présente chez un supérieur, l’incompétence crée des désagréments non seulement pour lui, mais également pour les personnes placées sous sa responsabilité. Voici quelques moyens dont disposent ces dernières pour limiter les dégâts.

Vérifiez par deux fois

Il est parfois difficile de garder son objectivité quant au jugement des capacités de son patron. Des éléments subjectifs tels qu’une rivalité ou une jalousie vis-à-vis de sa personne, le sentiment qu’il ne mérite pas cette place contrairement à vous ou une incompatibilité entre vos deux personnalités peuvent interférer. Avant de déclarer votre patron incompétent, il est primordial pour vous d’être sûr que toute autre personne à votre place arriverait à la même conclusion. Une erreur en la matière pourrait très bien vous coûter votre place, alors regardez-y à deux fois avant de rendre votre jugement.

Comprenez les lacunes de votre patron

Une fois que vous êtes sûr de l’incompétence de votre patron, essayez de cerner avec précision les domaines concernés. A coup sûr, il ne peut pas être nul partout, il y a forcément des domaines qu’il maîtrise. En fonction de ses forces et faiblesses, vous pourrez mieux le comprendre et savoir à peu près à quoi vous attendre. De plus, une attention particulière vous permettra de savoir s’il est vraiment incompétent au sens strict du terme, ou si ses manquements ont d’autres causes (personnelles par exemple).

Essayez de le suppléer

Une fois que vous savez les domaines dans lesquels votre supérieur a des lacunes, vous pourrez l’aider. Vous pourrez par exemple vous investir plus dans ces aspects afin que la complémentarité de vos deux efforts donne un résultat acceptable. Si vous usez d’assez de diplomatie, vous pourrez même l’aider à combler ces lacunes en usant de tout le tact nécessaire pour le faire. Quoiqu’il en soit, essayer d’être l’atout de votre patron a de grandes chances d’être une bonne opportunité pour vous. Vous aurez non seulement la reconnaissance pour l’avoir fait (qu’elle provienne de lui ou de quelqu’un d’autres), mais vous aurez également acquis une expérience professionnelle très utile.

Demander de l’aide

Il se pourrait également que vous ne sachiez pas que faire en face de l’incompétence de votre patron ou que les démarches que vous ayez essayées n’aient pas été couronnées de succès. Dans ce cas, il vous faudra demander de l’aide. Cette dernière pourrait venir de vos collègues, de personnes extérieures ou des autres supérieurs hiérarchiques. Ils pourront vous indiquer la démarche afin de régler le problème auquel vous êtes confronté, ou tout au moins le contourner.

Faîtes attention aux personnes à qui vous en parlez

Dans ce dernier cas, il vous faudra pourtant faire attention. Il ne s’agit en effet pas de vous plaindre de votre patron à tout le monde ou au premier venu, mais d’en parler à une personne de confiance qui ne verra pas cela comme une trahison ou un complot. Il faudra également ménager les susceptibilités de votre supérieur. N’oubliez pas qu’aussi incompétent qu’il puisse être, il a plus de pouvoir que vous dans l’entreprise. S’il se sent menacé il cherchera avant tout à se préserver, vous portant atteinte au passage si cela est nécessaire.

Démarquez votre travail du sien

Si malgré tous vos efforts l’incompétence de votre supérieur persiste, il vous faudra penser à votre carrière. N’oubliez pas que ses actes peuvent avoir des répercussions sur votre réputation. Pour cela, faîtes le maximum pour démarquer votre travail du sien. S’il émet de mauvaises décisions ou pose de actes inappropriés qui peuvent vous engager, vous devrez veiller à lui manifester, toujours avec une grand respect votre désaccord. Plus important, vous devrez grader des traces écrites de préférence de ces échanges, afin de pouvoir vous disculper lorsque votre responsabilité pourra être engagée.

Prenez soin de vous

Il est prouvé que l’incompétence d’un supérieur hiérarchique nuit à votre santé surtout psychologiquement. Il est donc recommandé d’établir une barrière psychologique qui vous protégera contre les préjudices. Vous pouvez par exemple, au lieu de focaliser sur les problèmes auxquels vous serez confronté au travail de vous concentrer sur ce qui vous réjouit dans votre travail. Vous pourrez ainsi vous porter beaucoup mieux.

Changez de patron

Il arrive parfois que la situation soit invivable ; que vous n’arriviez pas à préserver votre réputation professionnelle ou votre santé des dommages créés par l’incompétence de votre supérieur. Dans ce cas, il ne vous reste qu’une seule solution : changer de patron ou carrément d’employeur. Dans bien des cas, cette décision pourtant difficile à prendre est la seule susceptible de survivre à ce supérieur hiérarchique incompétent.

Jeudi 24 Juillet 2014 La Rédaction