Rubrique Management

Profiter de l'été pour la formation interne

Profiter de l'été pour la formation interne

L’été est synonyme de ralentissement de l’activité pour la majorité des entreprises. Les appels sont peu nombreux, les dossiers en cours sont en veille ou, au mieux, avancent à petite vitesse. Ne serait-il pas bon de profiter de cette période creuse pour s’améliorer ?

Profiter d’un creux « naturel » dans l’activité pour améliorer certaines choses est positif. Pourquoi ne pas mettre à plat sa politique commerciale, réfléchir à de nouveaux axes, analyser sa relation client, se projeter vers un nouveau business plan, développer l’engagement des salariés. Et pourquoi ne pas développer les capacités propres de chacun. Et si vous mettiez en place votre université d’été !

Pourquoi ?

Parce que les techniques évoluent. Vite, et même à vitesse grand V. On parle alors de mise à jour des compétences. Certains employés le font d’eux-mêmes dans une « recherche d’amélioration » (NDLR : voir notre article 7 points importants...), mais pris par la nécessité de réaliser ses tâches, on oublie de faire de la veille et de s’informer des nouvelles techniques et/ou technologies. Il est important d’avoir des salariés, qui sont les spécialistes de l’entreprise à leur poste respectif, qui ont connaissances des dernières façons de faire, des dernières possibilités, des dernières capacités développées d’un outil informatique. De la même manière qu’un ordianteur que vous mettez à jour régulièrement, sans vous en rendre en compte la majeur partie du temps, l’Homme doit mettre à jour ses capacités et compétences.

Pour qui ?

Chaque salarié est potentiellement en besoin de formation. Que son poste soit administratif, juridique, technique ou encore d’encadrement. La période creuse est aussi l’occasion d’affiner les connaissances des nouveaux sur votre société. Enfin, le gérant lui-même peut se former ou améliorer ses compétences. On raisonne en terme d'individu, mais il est possible de raisonner en terme de groupe. Ainsi, une formation ne visera pas des individus indépendamment les uns des autres, mais une équipe ciblée, une division de l'entreprise, afin qu'ensemble ils se forment, se tirent vers le haut, partent dans la même direction et déterminent les moyens de mettre en œuvre ce qu'ils auront appris. Ceci aura même pour effet de consolider l'état d'esprit des équipes et d'accroître la synergie.

De quelle manière ?

Il existe de multiples possibilités de formation ; les CCI proposent des sessions intéressantes, les groupements d’entreprises ou des organismes externes. L’auto-formation est une possibilité non-négligeable. Des pistes ou des objectifs pourront être donnés aux employés. Tout le monde connaît l’e-learning ou la formation à distance. Mais un bon moyen de s’auto-former est le MOOC, Massive Open Online Courses. Formation à distance, gratuite ou payante, ils trouvent leur origine dans les universités américaines. Aujourd’hui, il est aisé de trouver un MOOC francophone. Les universités québécoises en proposent, mais aussi les prestigieuses écoles françaises et grandes universités. Ainsi, Polytechnique, Sciences Po, HEC créent régulièrement des MOOC. Ces derniers sont particulièrement adaptés aux cadres ; leurs thèmes étant la finance, le management, la communication, le juridique, etc. Le plus des MOOC : Un programme court s’étalant sur 6 semaines, généralement donné par des spécialistes dans leur matière, contre un investissement de 3h par semaine, avec un forum dédié d’échange. Le futur gros plus : les certificats de validation de MOOC devraient certainement être reconnus et pourront être pris en compte lors de candidatures.

A noter: le MOOC le plus suivi en France est un MOOC Management : « du manager au leader » donnent les pistes pour motiver ses employés, accroître leurs compétences et implications, etc.

Dans quel but ?

L’objectif de former les équipes est simple : maintenir le niveau de compétence de chacun ou le développer. Le maintien à niveau, notamment du à l’évolution rapide des techniques et technologies, est une obligation en entreprise. Pour une entreprise à niveau, il faut des employés à niveau ; afin de pérenniser les affaires et de rester concurrentiel. Mettre à jour les compétences des collaborateurs revient à mettre à jour les compétences de l’entreprise. Rester sur des acquis fait stagner l’entreprise. Le développement de capacité est une approche plus approfondie. Cette dernière vient répondre à une ligne directrice ou une politique visant à anticiper l’évolution des marchés. Se former maintenant pour mieux agir demain ; et ainsi prendre de l’avance sur ses concurrents. Si vous, vous ne le faites pas, eux le feront.

Mardi 15 Juillet 2014 La Rédaction