Rubrique Entreprises

Pour 35 milliards de dollars, Fidelity National acquiert Worldpay

Pour 35 milliards de dollars, Fidelity National acquiert Worldpay

Lundi 18 mars 2019, la Fidelity National Information Services (FIS) a annoncé qu’elle rachetait pour la coquette somme de 35 milliards de dollars (30,8 milliards d’euros) la britannique Worldpay, connue pour être spécialisée en solutions de paiement. C’est à ce jour la plus énorme acquisition sur le marché des moyens de règlement.

Revenus de 3.000 milliards de dollars d’ici à l’an 2023

A l’été 2017, Worldpay avait déjà été absorbé par Vantiv, le spécialiste américain des cartes de crédit, pour un montant de 10,63 milliards de dollars, soit 8,78 milliards d'euros. Avec son offre de rachat de Worldpay à 35 milliards de dollars, l’entreprise américaine FIS réalise ainsi un nouveau record dans le secteur des paiements. Contrairement à quelques années plus tôt, le domaine des logiciels spécialisés en finances est aujourd’hui en plein essor et est très lucratif. Le secteur est, par ailleurs, sans cesse mis à rude épreuve par de nouveaux arrivants qui tentent de changer les modes de paiement proposés par les commerçants. D’après le cabinet McKinsey, les revenus provenant des transactions électroniques devraient avoisiner les 3.000 milliards de dollars d’ici à quatre ans. Cela s’explique par le fait que de plus en plus de clients préfèrent à présent régler de façon numérique les articles qu’ils achètent plutôt que d’utiliser de l’argent liquide.

La fusion des deux entités permettra à long terme de créer des synergies jusqu’à 500 millions de dollars. Les actionnaires de la Fidelity National Information Services possèderont alors 53 % de la nouvelle entité dont la valeur, dette incluse, s’élève à 43 milliards de dollars.

Montée en bourse des sociétés du secteur

Après l’annonce du rachat de l’entreprise britannique par FIS, le titre Worldpay a pris 10,5 % à Wall Street, entraînant dans son ascension plusieurs autres entreprises de règlement basées en Europe, comme Adyen qui a pris 1,71 %, Ingenico qui a grimpé de 1,3 % et Worldline de 0,7 %. Worldline, anciennement filiale d’Atos, cherche toujours à faire de nouvelles acquisitions après le rachat, mi-mai 2018, de Six Payment pour un montant de 2,3 milliards d’euros. L’italien Nexi, évoluant également dans les systèmes de paiement, a déposé hier matin son dossier d’IPO à Milan, ce qui pourrait représenter en Europe l’une des plus grandes introductions en Bourse de 2019 et témoigne de la bonne santé du domaine. Au mois de janvier 2019, First Data Corp a fait l’objet d’une acquisition par Firserv, une autre « fintech » américaine, dans le cadre d’une transaction financière de 22 milliards de dollars.

L’ensemble fusionné (Worldpay et FIS) sera basé à Jacksonville en Floride et s’appellera aussi FIS, avec à sa tête Gary Norcross, le directeur général de FIS. Il pèsera par an 12 milliards de dollars environ en termes de chiffre d’affaires, avec un excédent brut d’exploitation de cinq milliards de dollars. Les deux entreprises espèrent, avec leur accord de fusion, une croissance organique des bénéfices entre 6 % et 9 % d’ici 2 ans et réaliser sur trois années des économies de 700 millions de dollars.

Mardi 19 Mars 2019 La Rédaction