Rubrique Management

Placer sa trésorerie d’entreprise

Placer sa trésorerie d’entreprise

Une bonne gestion d’entreprise suppose le placement de la trésorerie. En effet, la trésorerie excédentaire peut être utilisée pour générer des intérêts financiers. Présentation de différentes méthodes de placement.

La situation d’une entreprise conditionne le meilleur choix à adapter, selon que l’entreprise veuille mettre de côté de l’argent par mesure de sécurité ou plutôt qu’elle veuille posséder des produits financiers. Dans le premier cas, le placement à court terme est préférable afin que l’argent soit disponible à tout moment. Dans le second cas, le placement à moyen terme s'avère être plus judicieux.

La catégorie de placement à court terme correspond à de l’épargne dans un compte courant dans une institution financière. Elle ne permet pas nécessairement de soutirer des intérêts, même si dans certains cas il est possible que le compte soit rémunéré. L’argent déposé peut être soutiré partiellement ou intégralement selon les besoins de l’entreprise. Pour le placement à moyen terme, il est surtout question de prêter de l’argent à une banque afin de tirer des bénéfices sur les taux d’intérêts.

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières ou OPCVM

Dans ces organismes dits « monétaires », une entreprise peut déposer sa trésorerie pour un placement de courte durée. Si les opérations dans ces organismes ne présentent pas un risque en capital, il faut savoir qu’elles engagent divers frais ; à savoir des frais de gestion, des frais d’entrée, et même des frais de sortie. Mais en tout cas, il est possible de récupérer l’argent placé à tout moment, avec les taux intérêts et sans pénalités. Les intérêts sont calculés au jour le jour.

Les Compte A Terme (CAT)

Le compte à terme est un placement à moyen terme qui pourrait convenir à la stabilité d’une trésorerie lorsqu’une entreprise dispose d’un fond financier important. C’est un compte spécifique rémunéré, dans lequel est placée la trésorerie d’une entreprise pour la durée de vie d’un contrat, au minimum un mois. La rémunération est fixée par l’institution financière et le taux d’intérêt est fonction du montant du capital et de la durée du placement décidée par l’entreprise. En général, un placement sur 3 ans est considéré comme rentable. L’avantage du contrat se situe dans la sécurité absolue du capital ainsi que dans l’absence totale de frais de gestion. Son inconvénient est que la durée du placement doit être respectée avant de retirer l’intégralité du rendement, car si l’entreprise effectue un retrait avant terme, elle est passible de pénalités calculées selon le taux applicable et la durée écoulée du placement.

Le Certificat de Dépôt Négociable (CDN)

Un certificat de dépôt négociable est un titre de créances négociables. Toute institution financière peut émettre ce produit, pour une échéance entre un jour et un an. Ce certificat de dépôt est réservé uniquement aux entreprises ayant un minimum de trésorerie de 150.000€, désirant faire fructifier leur argent. Cette offre présente un assez grand avantage par rapport au Compte à terme, du fait qu’elle peut s’opérer sur les marchés secondaires. En plus, il n’y aura pas de pénalités si la revente est effectuée avant terme.

Le contrat de capitalisation

Actuellement, plusieurs organismes financiers proposent le contrat de capitalisation aux entreprises, comme moyen de placement de leur trésorerie. Ces contrats se montrent intéressants car ils donnent non seulement des rendements plus élevés que les contrats à terme, mais également une meilleure disponibilité du capital. Pour cela, aucun engagement de placement n’est exigé pour l’acquisition du rendement. Dans le mode de fonctionnement, le contrat de capitalisation pourrait émaner des fonds en euros des contrats d’assurance vie. Ce type de contrat est néanmoins critiqué par bon nombre de spécialistes comme ayant des inconvénients majeurs, notamment en matière de risque lors d’une remontée des taux d’intérêts.

Lundi 3 Février 2014 La Rédaction