Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Entreprises

Orange Bank bientôt disponible

Orange Bank bientôt disponible

Avec le service dénommé Orange Bank, le numéro 1 de la télécommunication en France vise un objectif assez simple. En effet, depuis l’an passé, Orange avait enregistré un nombre non négligeable de désabonnements. Avec ce nouveau service, la société envisage d’arrêter la saignée dans un premier temps, et pourquoi pas, gonfler à nouveau le nombre d’utilisateurs des services GSM de la marque. L'ouverture du service prévu le 6 juillet a été reportée pour des difficultés d'ordre technique.

Conquérir deux millions d’abonnés en dix ans

Orange mise gros avec ce nouveau service qu’il propose à ses abonnés. En effet, il en ressort que le mot d’ordre sera la "gratuité". En d’autres termes, l’opérateur épargne aux utilisateurs les frais de tenue de compte et de carte bancaire. Mieux encore, les nouveaux abonnés recevront environ 80 euros comme cadeau dans leurs comptes. « Je pense que le secteur bancaire n’a pas encore fait sa vraie transformation digitale », a estimé Stéphane Richard, PDG du groupe Orange.

Mais qu’à cela ne tienne, car le but premier d’Orange n’est pas de faire des bénéfices importants avec Orange Bank. Il s’agit plutôt d’une stratégie bien pensée dont l'objectif est de maintenir les abonnés du GSM. Actuellement, leur nombre oscille autour des 30 millions. Orange ambitionne d’atteindre, avec Orange Bank, une cible estimée à deux millions de ses abonnées d’ici dix ans. Ajoutons que si ce chiffre est atteint, le GSM fera une grande concurrence aux banques classiques comme ING Direct ou la Société Générale qui comptent chacune environ 1 million de comptes bancaires en France.

Un service complet à l’ouverture du compte

Orange fait déjà savoir à ses abonnés qu’Orange Bank sera accessible depuis une application téléchargée et installée sur les terminaux mobiles. Il sera possible aux usagers de faire des transactions financières via SMS. En outre, ils pourront consulter le contenu de leur compte sans grandes difficultés, de même qu’il leur sera possible de procéder à la suspension de l’usage de leur carte bancaire en cas de perte. Dans ces cas, une assistance virtuelle disponible sur l’application pourra aider.  

En outre, le processus bancaire que propose Orange a été soumis, au cours des mois de mai et de juin, à un test au sein du personnel d’Orange. Ce n’est que si les tests sont concluants que le service devait se tourner vers un usage public. Malheureusement, les résultats ne semblent pas très concluants. C'est du moins ce que l'on peut retenir des propos de Richard Stephen qui, selon Paris Match a « décidé de prolonger la phase de test » afin de « prendre le temps nécessaire, car [l'opérateur ne peut pas se] permettre d'avoir le moindre bug ».

La prochaine date de lancement n'est pas encore officielle, mais le bruit court que ce sera pour la rentrée à venir.

Mardi 4 Juillet 2017 La Rédaction