Rubrique Entreprises

Négociations entre Netflix et Disney au sujet de Marvel et Star Wars

Négociations entre Netflix et Disney au sujet de Marvel et Star Wars

Des diffusions à la demande. C’est sur cette base que NetFlix se lance dans des négociations avec Disney pour que la mise à disposition des nouveaux contenus cinématographiques Marvel et Star Wars se poursuive après 2019. De son côté, Disney avait fait l’annonce de vouloir mettre sur pied sa propre plateforme de diffusion de contenus en ligne.

Plus de contenus de Disney sur NetFlix en 2019 ?

Les discussions sont ainsi en cours pour parvenir à un accord entre NetFlix et Disney, notamment au sujet de Marvel et Star Wars. Depuis que Disney a pris la décision de ne plus fournir NetFlix en contenus provenant de son studio Pixar à partir de 2019, la plateforme de diffusion en ligne s’est lancée dans des négociations dites « actives » pour corriger la donne. En effet, Disney a fait entendre qu’il compte désormais diffuser ses propres contenus sur une plateforme qui sera créée à cet effet. 
 
Une décision qui crée une grosse entaille dans les revenus de NetFlix qui a conscience du fait que les films de science-fiction impliquant les personnages de l’univers de Marvel et de Disney ont un fort impact sur l’engouement des internautes. L’attente et la frénésie que crée déjà la prochaine sortie de StarWars « The Last Jedi » en dit long. NeFlix espère parvenir à un accord qui lui permettra d’avoir du contenu à la demande. Mais la partie est loin d’être gagnée.

Des négociations qui s’annoncent assez compliquées

Bob Iger, CEO de Disney, avait rendu la nouvelle publique, précisant même au passage que cela prendrait effet dès 2019. De son côté, NetFlix, par le biais de son chargé des contenus, Ted Sarandos, a laissé entendre que les désirs de Disney d’avoir sa propre plateforme de diffusion, pourrait venir en complément de NetFlix. Il convient de souligner que la plateforme propose déjà à ses utilisateurs d’autres animés à succès comme Shrek ou Moi, Moche et Méchant.
 
Même si NetFlix a jugé utile d’engager les négociations, la plateforme reconnaît toutefois que le besoin de Disney est tout à fait légitime et naturel. Disney dispose d’un catalogue non négligeable de films, et peut valablement avoir sa propre plateforme de diffusion de contenus en ligne. « C'est la raison pour laquelle nous nous sommes lancés dans la production originale il y a cinq ans », a laissé entendre Ted Sarandos, légitimant ainsi la décision de Disney. Ce qui laisse évidemment entrevoir le caractère compliqué des négociations qui auront lieu entre les deux marques, dans la mesure où elles s’acheminent vers le pont de la concurrence.

Mercredi 16 Août 2017 La Rédaction