Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Entreprises

Microsoft annonce la plus grosse vague de licenciement de son histoire

Microsoft annonce la plus grosse vague de licenciement de son histoire

Fidèle à sa ligne de conduite actuelle, Satya Nadella le CEO de Microsoft a déclaré lors d’une récente interview l’avènement prochain de radicaux changements au sein de l’entreprise. Il semble que le licenciement de 10% de ses employés en fasse partie.

Microsoft s’apprête à licencier en masse ses employés. C’est du moins ce que nous apprend l’agence de presse Bloomberg qui cite des sources proches du dossier.

La plus grande restructuration de Microsoft

En attendant une confirmation officielle, des rumeurs solidement fondées annoncent une prochaine vague de licenciement chez Microsoft. Les secteurs ayant de fortes chances d’être atteints seraient ceux de l’ingénierie et du marketing. Les domaines où il existe une redondance de compétence du fait de l’acquisition du secteur mobile de Nokia pourraient également être touchés. Mais jusque-là, l’information n’a pas encore été confirmée par la direction qui n’a souhaité émettre aucun commentaire sur la rumeur. Les licenciements à venir pourraient dépasser ceux de 2009, qui avaient vu pas moins de 5.800 employés prendre la porte. Les spéculations sur cette vague de licenciement prévoient le renvoi de 10% de l’effectif total des employés, soit environ 10.000 personnes. Cette restructuration, si elle doit avoir lieu, devrait être annoncée avant la publication des résultats du 1er semestre qui aura lieu le 22 juillet.

D’importants changements de culture en vue

De grands changements stratégiques s’annoncent chez Microsoft et tendent à justifier un remaniement des troupes. Satya Nadella avait déjà énoncé lors d’une intervention que l’entreprise devrait devenir plus ciblée et plus efficace. Dans un message à l’attention de ses employés, il les invitait à mettre plus l’accent sur les appareils mobiles, le cloud computing et la production des logiciels ; les achats d’ordinateurs étant à la baisse. Pour atteindre cet objectif, de nombreux investissements, parmi lesquels l’acquisition de Nokia, ont été réalisés. Lors de cette opération, la société avait, en outre, promis dans un délai de 18 mois, une économie annuelle de 600 millions de dollars. Elle s’est également retrouvée avec 30.000 employés supplémentaires, dans des domaines qu'elle couvre déjà. D’autres changements interviennent également dans l’organisation de l’ingénierie de la société. Les méthodes de création de logiciel dans le cloud nécessite en effet moins d’équipes de testeurs, ce qui rend un certain nombre de personnes "inutiles".

Dans les prochaines heures, devraient être annoncés les détails d'un plan historique pour le leader mondial du logiciel.

Jeudi 17 Juillet 2014 La Rédaction