Rubrique Management

Maximisez vos profits avec 5 efficaces méthodes de gestion de stocks

Maximisez vos profits avec 5 efficaces méthodes de gestion de stocks

Les stocks permettent aux entreprises de répondre rapidement aux besoins des consommateurs et de générer des bénéfices. Ces stocks nécessitent avant tout d’être efficacement gérés en tenant compte de l’activité de chaque entreprise et pour particulièrement limiter le coût élevé que peut générer leur entreposage. Les 5 méthodes suivantes vous aideront à mieux gérer vos stocks !

1. Établissez des points de commande

Établir un point de commande ou encore fixer un niveau de stock moyen vous permettra de simplifier votre mécanisme de gestion des stocks. De façon plus explicite, il s’agit de ne détenir en stock que la quantité minimale de produits nécessaire au bon déroulement de votre activité et de ne réapprovisionner le stock que quand son volume passe en dessous du minimum préalablement fixé. Il est recommandé de commander pour chacun de vos produits la quantité qu’il faut pour à nouveau reconstituer le stock minimum prédéfini. Chaque entreprise fixe son niveau de point de commande en tenant compte de la nature du produit, de sa vitesse d’écoulement et du temps nécessaire pour le ravoir en stock. Veillez surtout à revoir périodiquement vos différents points de commande, afin de vous assurer que ceux-ci sont adéquatement fixés. Les conditions étant changeantes au fil du temps, n’hésitez surtout pas à modifier le niveau des stocks minimaux (augmentation ou abaissement) afin de les ajuster au mieux à la situation.

2. Adoptez le principe PEPS

Le principe PEPS (« premier entré, premier sorti ») est très important en matière de gestion des stocks. Il consiste à écouler en premier le stock le plus vieux plutôt que le nouveau. Un tel système de gestion basé sur la date d’achat des produits est particulièrement utile lorsqu’il s’agit de produits périssables, pour éviter que ceux-ci ne périment et n’entraînent des pertes considérables pour l’entreprise. Il est également bon pour les produits qui peuvent se détériorer parce qu’exposés trop longtemps au fond des magasins ou des rayons. Vu que les fonctionnalités et les emballages changent fréquemment, ce système permet d’éviter de conserver en stock des produits qui ne sont plus à la mode et qui peinent à se vendre. Vous devez donc vous assurer que les produits les plus anciens soient mis en avant au bout d’un moment. Gérer ce système implique que l’organisation de votre entrepôt soit irréprochable.

3. Bien gérer vos rapports client-fournisseur

Qu’il soit question de vite recommander un produit qui se vend bien, de retourner un article qui s’écoule peu, de résoudre des problèmes en lien avec la fabrication des produits ou encore d’augmenter de façon temporaire votre espace de stockage, il est important de faire en sorte de maintenir d’excellents rapports avec vos fournisseurs. Ces derniers seront alors plus disposés à être plus compréhensifs lorsqu’il s’agira de résoudre certains problèmes qui pourraient survenir. Entretenir des relations cordiales avec eux vous fera bénéficier d’autres avantages, particulièrement au moment de mener des négociations sur les quantités de commandes minimales. Veillez en tout état de cause à ne pas accepter de vos fournisseurs des quantités trop importantes que vous aurez par la suite du mal à gérer. Une bonne relation entre vos fournisseurs et vous implique également que vous les teniez informer des périodes où vous envisagez d’augmenter vos ventes pour qu’ils puissent augmenter idéalement leur production.

4. Effectuez des contrôles réguliers

Vous devez fréquemment effectuer diverses opérations de rapprochement en utilisant des logiciels adaptés et en vous basant sur les différents rapports de l’entrepôt afin de connaître le volume théorique des produits présents en stock. Toutefois, il est essentiel que vous vérifiiez que le stock théorique correspond vraiment au stock réel. Et pour cela, vous devez effectuer un certain nombre d’actions. Faites périodiquement un inventaire physique des produits que vous avez en stock, afin de vérifier s’il existe un écart avec l’inventaire théorique et en chercher l’origine pour le corriger. Si vous avez l’habitude d’effectuer cet inventaire une fois l’an, veillez à effectuer des contrôles ponctuels. Ces contrôles peuvent s’effectuer à tout moment, en plus de l’inventaire qu’ils ne devront absolument pas remplacer. Vous pouvez également procéder à un inventaire tournant (étalonner les opérations de rapprochement) qui vous évitera de faire un inventaire physique de tout votre stock en une fois. Il vous est possible de contrôler un certain nombre de produits par jour, hebdomadairement ou mensuellement en prenant soin de prioriser les articles qui présentent une grande valeur.

5. Faites des projections très précises

Un autre aspect important d’une gestion de stocks efficace est de faire une prévision exacte de la demande des clients. Cette tâche peut sembler simple à accomplir, mais elle est beaucoup plus difficile parce qu’il y une quantité importante de variables et d’imprévus dont il faut tenir compte. En prévoyant vos futures ventes, vous devez prendre en compte les tendances du marché, les prochaines promotions, le taux de croissance annuelle, etc.

Vendredi 22 Février 2019 La Rédaction