Rubrique Management

Manager de transition : 4 secrets pour devenir incontournable

Manager de transition : 4 secrets pour devenir incontournable

En tant que manager de transition, vous avez fait de l’accompagnement des entreprises dans une transition stratégique une véritable vocation. Cela vous a permis de lancer votre carrière de cadre dirigeant externe, chargé de s’occuper d’un poste clé dans les entreprises que vous accompagnez pendant un certain temps. Cependant, il faut plus que de la vocation pour devenir incontournable dans ce métier d’avenir. Des secrets de réussite, il en existe et il ne vous en faudra que 4 pour devenir incontournable.

Être un spécialiste dans votre domaine

La force d’un manager de transition est d’intervenir dans une entreprise qui a besoin de lui. C’est donc par le besoin que commence la sollicitation et en cela, il est essentiel que toute entreprise ayant besoin du professionnel que vous êtes puisse avoir un référent.

Par référent, vous devez comprendre la spécialité, celle qui permet de vous identifier ou de vous distinguer des autres managers de transition. C’est ce qui marque votre unicité et plus votre spécialité sera unique en son genre, tout en étant très recherchée, plus vous deviendrez incontournable.

L’idéal serait surtout de vous spécialiser pour un type d’entreprise. Visez-vous plutôt les groupes internationaux, les ETI, les administrations, les PME, les PMI ou les start-ups ? Cette catégorisation rend votre profil professionnel plus lisible et une entreprise qui souhaite recourir à vos services sollicitera davantage le spécialiste que le simple manager de transition.

Aussi, devez-vous être le spécialiste de la restructuration d’entreprise, de la gestion de crise, du développement d’un service ou d’une activité, de la dynamisation de croissance, de l’amélioration de la performance opérationnelle, du renforcement des compétences d’une équipe, de l’amélioration des résultats et des performances financières. L’une des spécialités parmi les plus sollicitées est celle de « Caost Killer », c’est-à-dire « chasseur de gaspillage ».

Devenir l’homme ou la femme de la situation

N’oubliez pas que le rôle d’un manager de transition est d’apporter son expertise à une entreprise qui passe un cap, quel qu’il soit. Tout en étant un véritable spécialiste dans votre domaine, vous devez être capable d’intervenir à tous les niveaux, quel que soit votre cadre de mission.

Devenir l’homme ou la femme de la situation implique d’abord que vous puissiez intervenir dans tous les secteurs d’activité. Que vous soyez sollicité dans une entreprise spécialisée en finances, en distribution, en logistique, en industrie, etc., vous devez être en mesure de déployer votre compétence et vous adapter à cet environnement. De même, être capable d’intervenir dans une entreprise de 50, 500 ou 5000 salariés tout en garantissant la même efficacité, fait de vous l’homme ou la femme de la situation.

Cela implique aussi que vous puissiez intervenir à tous les niveaux de l’entreprise. Le fait que le manager de transition soit un cadre de haut niveau ne signifie pas qu’il doit seulement intervenir au niveau de la direction.

En termes de mission, vous devez pouvoir intervenir à n’importe quel niveau, qu’il s’agisse de la direction générale, de la direction des achats ou des ressources humaines. C’est une polyvalence qui pourrait vous ouvrir de nombreuses portes, notamment si vous décidez d’exporter votre expertise à l’international.

Viser l’international

Quel genre de manager de transition êtes-vous ? Celui qui se limite au marché national ou celui qui sait se vendre à l’international ? Il y a tellement d’entreprises qui ont besoin de votre expertise qu’il serait dommage de la réserver uniquement aux entreprises nationales. Une entreprise belge, suisse ou allemande a probablement besoin de votre expertise à la française.

Vous gagnez à exporter votre savoir-faire sur le marché international, apportant ainsi une réponse efficace à la concurrence nationale. Mieux encore, vous gagnez en expertise et cette polyvalence, et cela peut vous être très utile pour vous démarquer des concurrents nationaux. Il est évident qu’un manager de transition, qui a une réputation à l’international, a un CV bien plus attractif pour les entreprises en quête d’un professionnel qualifié.  C’est ainsi que vous ferez parler vos résultats.

Faire parler ses résultats

Vous devez être un manager qui crée de la valeur ajoutée. Cela passe notamment par votre capacité à mener à bien toutes les missions qui lui sont confiées, peu importe les enjeux. Votre capacité à faire face au défi et à réussir des transformations au sein de l’entreprise en dira long sur votre profil de manager de transition.

Plus important, le manager de transition que vous êtes doit pouvoir également laisser un héritage grâce auquel l’entreprise pourra continuer l’œuvre que vous avez démarrée. Il est impératif qu’après votre intervention, l’environnement humain, social et managérial de l’organisation ait évolué de façon exponentielle.

Cela est d’autant plus important que le management de transition est un secteur délicat. Si 94 % des entreprises ont une image positive du manager de transition, c’est en raison des très bons résultats observés dans les entreprises qui ont eu recours à ce professionnel. Vos résultats sont donc à la fois votre carte de visite et votre CV.

Mercredi 4 Septembre 2019 La Rédaction