Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Entreprises

LVMH, une success story made in France

LVMH, une success story made in France

Moët Hennessy-Louis Vuitton (LVMH), le plus grand groupe de luxe au monde, peut se vanter d’avoir à sa tête des hommes d’affaires très déterminés. Son créateur Louis Vuitton par exemple a marché pendant deux ans pour rejoindre Paris afin d’y travailler. Depuis 1989, il a à sa tête Bernard Arnault qui, dès sa prise de fonction, n’a eu de cesse que de le hisser aux plus hauts sommets. Il y est parvenu, puisque aujourd’hui, avec ses 30 milliards de dollars, le groupe est l’une des puissances du milieu du luxe dans le monde. Voici comment.

Au départ fabricant de coffres pour l’élite française, LVMH est aujourd’hui dans de nombreux secteurs du luxe, et ce avec le plus grand succès. Ayant à sa tête l’homme le plus riche de France, elle s’agrandit et acquiert de la pérennité dans l’un des domaines les plus concurrentiels.

Un portefeuille de marques très diversifié et un investissement sélectif

Le succès de la marque est en grande partie lié à la diversité des marques qu’elle contrôle. LVMH a en effet, l’un des portefeuilles les plus diversifiés en matière de luxe au monde, avec plus de 60 marques de prestige. Elle contrôle de prestigieuses maisons de mode et maroquinerie, de vins et de spiritueux, de parfums et de cosmétiques, de montres et de joaillerie, de distribution sélective et de bien d’autres activités. Parmi ces entreprises toutes aussi prestigieuses les unes que les autres, citons Christian Dior, Céline Kenzo, Givenchy, Christian Lacroix, Louis Vuitton Moët et Chandon, Hennessy, Dom Pérignon, Veuve Clicquot, Krug, Mercier, Guerlain, Kenzo Parfums, Parfums Givenchy, Bliss, BeneFit cosmétics, Make up for Ever, ou encore Aqua Di Parma Tag Heuer, Zénith, Ebel, Fred, Chaumet, OMAS, DFS, Séphora, le bon marché, la Samaritaine, Tajan Groupe, DI group ou encore Connaissance des arts. Grâce à ces marques sélectionnées avec le plus grand soin, LVMH est devenu l’un des plus grands fabricants, mais également distributeur de produits de luxe au monde. Sa stratégie en matière de croissance consiste à perpétuer ses marques phares, soutenir celles qui ont le potentiel nécessaire pour en faire partie et saisir toutes les occasions de croissances basées sur des alliances bénéfiques.

Un esprit d’entreprise très particulier

Malgré ses résultats plutôt satisfaisant, le groupe demeure constamment sur le qui vive, conscient de l’incertitude qui règne toujours dans l’environnement économique. Adoptant le système des start-up, il investit dans de petites entreprises de luxe qui selon lui ont le potentiel nécessaire pour devenir de grandes entreprises à l’échelle mondiale. Il a également un flair très développé en ce qui concerne la détection de grands talents tels que Marc Jacob. Dans cette grande diversité, il n’en demeure pas moins attaché aux valeurs de l’artisanat, un grand nombre de ses articles étant toujours fabriqués à la main par des travailleurs aguerris. C’est cette attention au détail qui selon Bernard Arnault assure la longévité de la marque. Cette dernière a en outre, un goût pour l’aventure grâce auquel elle s’étend avec succès sur les différents marchés émergents, la Chine ayant été l’une des premières sur une liste qui compte intégrer dans les années à venir l’Amérique du Sud et l’Indonésie.

Un monde d’émotions

La satisfaction du client est l’un des piliers de la philosophie du groupe LVMH. Il est convaincu que ce n’est ni la marque, ni les produits et encore moins les magasins qui garantissent la fidélité de ce dernier, mais la qualité des produits fournis. Des Journées à grand succès au cours desquelles ses marques ouvrent les portes de leurs fabriques aux clients sont d’ailleurs organisées, tissant et resserrant ainsi les liens les unissant. La même attention est également consacrée aux actionnaires, mais également aux collaborateurs qui sont entraînés et encadrés pour s’épanouir et par conséquent donner le meilleur d’eux-mêmes. LVMH est également une entreprise citoyenne engagée dans la protection des ressources parfois rares qu’elle utilise ainsi dans la promotion de la diversité et le partage de son savoir-faire. Il compte d’ailleurs ouvrir d’ici peu, la Fondation Louis Vuitton qui sera un témoignage de son patronage de l’art et servira à la promotion de la culture française dans le monde entier.

Mercredi 7 Mai 2014 La Rédaction