Rubrique Entreprises

L’italien Versace cède à l'offre de l’américain Michael Kors

L’italien Versace cède à l'offre de l’américain Michael Kors

La marque américaine Michael Kors, spécialisée dans le prêt-à-porter et le luxe, a pris les rênes de la maison italienne Versace, qui comptait parmi les rares à encore jouir de son indépendance. L’annonce officielle de cette transaction qui s’élève à environ 2 milliards de dollars, soit 1,7 milliard d’euros a été faite ce mardi 25 septembre par l’américain.

Versace n’entrera pas en bourse

Un peu plus d’un an et demi après le rachat de la marque anglaise de chaussures de luxe Jimmy Choo pour un montant de 1,2 milliard de dollars, le groupe Michael Kors (MK), vient de mettre la main sur la maison de mode administrée par Donatella Versace. L’américain qui a enregistré des ventes de 4,72 milliards de dollars pendant son dernier exercice de mai 2018 cherche ainsi à étoffer son portefeuille d’enseignes de luxe. Fondée en 1978 par les frères Versace, (Gianni, Santos et Donatella), la célèbre marque constitue une cible de choix pour de nombreux acteurs à cause de la forte croissance de l’industrie du luxe et de son grand succès auprès des clients chinois. Elle affiche son nom sur de grands palaces et commercialise ses articles dans pas moins de 200 magasins à travers le monde.

À un moment, Versace dont 20 % du capital est détenu par la banque d’investissement Blackstone a envisagé de faire son introduction en Bourse pour le financement de son développement à l’extérieur ; mais, Jonathan Akeroyd, directeur général du fonds, a fait savoir à Reuters que cette opération n’était pas urgente. D’après une source proche de la famille Versace, Blackstone a, en effet, estimé que les résultats enregistrés par la figure italienne de la mode n’étaient ni satisfaisants ni suffisants pour justifier d’une IPO. Ne souhaitant pas faire plus d’investissements, le fonds a donc progressivement convaincu la famille de penser à une probable vente pour laquelle elle lui a suggéré plusieurs acquéreurs, parmi lesquels Michael Kors.

Un prix d’acquisition jugé exorbitant

De sources proches de l’affaire, des marques de luxe françaises telles que Kering ont entamé avec la famille Versace des négociations qu’elles ont très tôt abandonnées en raison du prix d’acquisition qu’elles ont estimé trop élevé. Dans une annonce conjointe, les deux groupes ont fait savoir qu’à la suite du rachat, la maison Kors détiendra la totalité des titres Versace et se nommera désormais Capri Holdings. Le fonds d’investissement se retirera entièrement du capital de l’entreprise milanaise qui sera alors financé en actions Michael Kors, tandis que les frères Versace, propriétaires du solde, continueront de tenir un rôle clé et se verront octroyer 150 millions d’euros du montant total de l’acquisition en titres de Capri.

Le groupe italien a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires d’une valeur de 668 millions d'euros avec un bénéfice net de 15 millions d’euros. La finalisation de l’opération soumise aux autorisations réglementaires devrait se faire au dernier trimestre de l’année en cours. Hier lundi en milieu d’après-midi, l’action Michael Kors perdait 8 % à WallStreet à la suite de l’annonce de la transaction.

Mardi 25 Septembre 2018 La Rédaction