Rubrique Entreprises

L'iPhone fête ses 10 ans, Apple connaît un bond à Wall Street

L'iPhone fête ses 10 ans, Apple connaît un bond à Wall Street

L’annonce de la célébration des dix ans de l'iPhone semble jouer un rôle de booster pourApple. La valeur de ses actions a repris du « poil du dollar ».

Apple de retour dans l’arène

Si l’on considère les chiffres d’Apple depuis le second semestre de l’an dernier, l’iPhone a perdu beaucoup plus que de son marché habituel. Ses actions ont chuté en bourse, mais cela ne l’a pas empêché de rester le capital principal du S&P 500. Mais avec l’évènement des dix ans du smartphone, les chiffres ont grimpé. En effet, les investisseurs et les traders spéculent désormais sur la mise prochaine sur le marché d’un nouvel iPhone qui devrait marquer les esprits. Ainsi, le titre a vu son niveau remonter de 15%. Mieux encore, le niveau actuel de l’entreprise est considéré comme celui qu’il avait il y a un peu plus d’un an, quand la chute vers le bas avait commencé. Conséquence, plus de 100 fonds d’investissement ont décidé de faire leur entrée au capital Apple.

Rien n’a vraiment changé sur le marché

Ce n’est pourtant pas pour autant qu’il faut croire qu’Apple va reconquérir les parts du marché qu’il a perdu devant ses concurrents qui font usage du système Android. Sur bon nombre des zones commerciales, c’est le prix qui est décisif, et l’iPhone reste jusqu’à présent un smartphone non accessible à tous. D’ailleurs, il faut faire remarquer que la vente des iPhone est en chute un peu partout (sur l'exercice 2015-2016, se terminant au 31 septembre), même si avec cette annonce, les actions d’Apple ont fait un bond en avant de 36%. Et peut-être dans le but de faire monter les enchères ou fidèle à sa pratique de black-out, Apple ne s’est pas prononcé sur ces spéculations, laissant les uns et les autres à leurs imaginations. Pendant que le nombre de personnes qui liquidaient leurs actions Apple est maintenant en baisse, c’est celui des investisseurs aves des actions qui connait une fulgurante ascension : de 188%, il est passé à 288%.

Les analystes restent prudents

Les analystes ne sont toutefois pas unanimes ou confiants en ce qui concerne un probable retour en force de la marque. Certains analystes revoient déjà à la baisse les chiffres qu’ils avaient annoncés en ce qui concerne le chiffre d’affaires. C’est le cas de Katy Huberty, analyste chez Morgan Stanley, qui est passée de 79 milliards de dollars à 75 milliards. Mais cela n’empêche pas les analystes d’être d’avis sur un point. Apple a besoin de mettre sur le marché quelque chose de nouveau et de révolutionnaire pour pouvoir non seulement conforter sa place, mais récupérer aussi ses parts de marché. Il a été mentionné une probable mise sur le marché d’un smartphone rechargeable sans fil.

Mercredi 8 Février 2017 La Rédaction