Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Management

Les mauvaises habitudes qui freinent votre réussite

Les mauvaises habitudes qui freinent votre réussite

La différence entre échec et réussite se joue parfois à peu de choses. Présentation de quelques mauvaises habitudes qui peuvent vous handicaper.

Voici donc quelques comportements à railler de vos habitudes si vous souhaitez mettre toutes les chances de votre coté :

Se fixer des objectifs irréalisables

La réussite consiste surtout, à atteindre les objectifs que l’on s’est fixés. Il faut par conséquent veiller à se fixer des objectifs atteignables. S’ils ne le sont pas, comment voulez vous donc les atteindre, et par conséquent réussir ? Il faut parvenir à faire une démarcation entre viser l’excellence, ce qui est recommandé et vouloir faire l’impossible. Et même dans le cas où votre objectif est de faire ce qu’aucun autre n’a jamais réussit, posez des jalons qui vous aideront à savoir que vous avancez vers le but, ce qui vous réconfortera et vous motivera.

Ne pas avoir de plans et de priorités

L’organisation est primordiale dans le processus de la réussite. Cette dernière ne s’obtient pas en voguant au petit bonheur la chance. Il vous faut à un moment vous asseoir pour déterminer les actions à réaliser pour atteindre votre but, et surtout dans quel ordre. N’essayez surtout pas de tout faire à la fois, déterminez vos priorités. Qui trop embrasse, mal étreint. Un plan est une boussole nécessaire sur la route vers la réussite.

Vouloir tout faire comme les autres

Toute règle a une exception, et toute personne est unique. Ne l’oubliez jamais. Ce n’est pas parce que tout le monde fait quelque chose, qu’il vous faut le faire également. Demandez-vous d’abord si cette chose est la bonne à faire. Ensuite mesurez son degré de nécessité pour vous, et après, vous pourrez le faire. Dans le monde actuel, le suivisme paie rarement. Il existe déjà tellement de clichés et de stéréotypes que l’innovation est l’une des choses les plus recherchées. Pensez-y donc à deux fois avant de suivre le lot.

Laisser vos échecs vous ralentir

Si la réussite était facile à obtenir, elle n’aurait pas sa valeur actuelle. Sur le chemin qui y mène, vous subirez sûrement des échecs. Vous y attarder en vous morfondant n’y changera rien, alors apprenez à tirer profit de vos échecs. Bien qu’elles soient dures à subir, ce sont les meilleures leçons que l’on reçoit. Prenez donc à chaque fois l’habitude de déterminer ce qui vous a fait trébucher et la prochaine, c’est sûr, on ne vous y reprendra plus.

Se trouver des excuses

Passer votre temps à justifier pourquoi vous ne réussissez pas ne vous aidera pas. Mettre le tord sur les autres ou les circonstances est une pure perte de temps. Quelles que soient les circonstances, vous disposez de moyens pour vous adapter et pour atteindre votre but. Alors, au lieu de vous plaindre et d’abandonner à chaque difficulté qui se présente, utilisez plutôt votre temps et votre énergie à penser à comment faire autrement.

Avoir des pensées négatives

L’auto-sabotage est l’une des voies les plus sûres pour parvenir à l’échec. Laissez ce rôle à vos concurrents et concentrez-vous sur ce que vous avez à faire. Si vous avez pu l’imaginer, c’est que forcément c’est faisable.

Remettre à demain

Ne remettez pas à demain. Il n’y a rien de pire que de voir un autre réussir avec une idée qu’on avait eu bien avant et qu’on n'a jamais osé mettre en œuvre. Rappelez-vous, le plus long voyage commence par un pas. Faites le vôtre.

Lundi 27 Janvier 2014 La Rédaction