Rubrique Management

Les 5 clés d’un plan d’affaires réussi

Les 5 clés d’un plan d’affaires réussi

Voici venu pour vous le moment de rédiger votre plan d’affaires, ce document indispensable pour démarrer son entreprise et pour la maintenir à flots. Mal élaboré, votre entreprise ne pourra donc pas voir le jour ou espérer prospérer. Découvrez dans cet article les 5 clés d’un plan d’affaires imparable.

1- Fixer des objectifs

Un plan d’affaires, c’est d’abord un outil de gestion ; c’est un document écrit en évolution constante qui décrit votre entreprise, votre projet, la façon dont vous comptez gérer les risques et faire en sorte que votre société soit rentable. Avant de vous lancer dans son élaboration, vous devez absolument déterminer les principales raisons pour lesquelles vous voulez le rédiger. En ce sens, il y a quelques facteurs que vous devez considérer en vous posant un certain nombre de questions : Est-il possible que vous démarriez votre affaire dans une industrie particulière ? Comment allez-vous présenter votre idée de société à de potentiels clients ? De quelle manière comptez-vous financer votre projet ? Ces raisons seront pour vous d’une grande aide pour vous concentrer sur un plan d’affaires qui viendra répondre à certaines questions concernant votre entreprise. Pensez à vous servir de la méthode SMART afin de garantir que les objectifs que vous fixerez seront pertinents.

2- Identifier la cible de son plan d’affaires

Un bon plan d’affaires doit être facilement lisible par n’importe qui. Très souvent, une stratégie d’affaires est rédigée à l’endroit d’investisseurs ou d’agents de crédit qui se trouvent dans le besoin de rapidement comprendre la nature de votre société et vos différents plans de succès. Cela témoigne clairement de ce que vous avez mûrement réfléchi à propos des questions essentielles, en particulier celles concernant les finances ainsi que le marketing. Cela montrera par ailleurs, votre grande capacité à rembourser les structures d’emprunt ou à bâtir une entreprise suffisamment rentable pour les investisseurs. Ceux-ci préfèrent d’ailleurs voir des plans d’affaires qui sont les reflets d’une planification soignée et anticipée. N’oubliez pas de faire preuve de professionnalisme quand vous rédigerez votre plan d’affaires.

3- Utiliser un style de rédaction simple

Comme dit plus haut, les investisseurs préfèrent lire un plan d’affaires dont la compréhension ne leur fera pas se triturer les méninges. Pour leur faciliter la tâche, vous devez éviter d’employer des expressions complexes ou de fournir des explications qui n’en finissent pas. Faites preuve de rationalisme dans vos écrits afin que votre point de vue soit facilement et rapidement compris de façon concise. Ainsi, si dans votre rédaction vous avez des mots assez longs, il vaudrait mieux les remplacer par des synonymes plus courts. Pensez aussi à vous servir de puces qui permettent d’alléger le document et de le rendre plus simple à lire.

4- Préparer un discours de présentation (le fameux pitch)

Il s’agit concrètement d’un court exposé qui doit présenter votre entreprise en 1 minute 30 secondes et qui a pour objectif unique de convaincre. Cela est d’autant plus nécessaire qu’il n’est pas évident que tout le monde ait le temps ou encore l’envie de passer en revue la totalité de votre plan d’affaires. Afin d’attirer l’attention de vos interlocuteurs et de susciter chez eux un réel intérêt, il vous faut être en mesure de présenter votre structure aux différents investisseurs, partenaires, clients potentiels, prêteurs, etc. le plus rapidement possible. Pour y arriver, votre exposé doit être concis et clair, se démarquer et être parfaitement adapté à votre public. Vous devez aussi absolument connaître votre structure sur le bout des doigts parce que les personnes qui vous prêtent oreille pourraient vous poser quelques questions embarrassantes. Sachez que le discours de présentation (pitch) ne vous dispense pas de la rédaction d’un résumé de votre plan d’affaires. Celui-ci doit être à la fois accrocheur, incisif et suffire à lui-seul à convaincre les lecteurs et les potentiels investisseurs (surtout les personnes à qui vous n’aurez pas l’occasion de présenter votre discours) non seulement de tout l’intérêt, mais aussi de la faisabilité, ainsi que de la rentabilité de votre projet d’affaires.

5- Faire et présenter une étude de marché

Il ne suffit pas que votre projet soit innovateur, il faut également que celui-ci réponde réellement à un besoin du marché ! C’est à cette étape que vous devez montrer toute la pertinence et l’intérêt de votre idée, la façon dont elle vient répondre à une demande effective exprimée par les consommateurs. Sur la base de statistiques ou d’observations, votre document doit apporter des réponses claires et concrètes aux nombreuses questions des potentiels investisseurs sur des points comme la taille du marché que vous visez, ses caractéristiques, qui sont vos clients et de quel budget ils disposent pour acquérir le genre de produit que vous comptez proposer, la façon dont vous envisagez de vous démarquer de la concurrence, de mettre vos produits en valeur, d’étendre vos services, etc.

Vendredi 1 Février 2019 La Rédaction