Rubrique Entreprises

Le titre Apple chute en Bourse à cause de ses prévisions décevantes

Le titre Apple chute en Bourse à cause de ses prévisions décevantes

Le géant à la pomme a publié jeudi 1er novembre 2018 des résultats supérieurs aux attentes pour le compte du troisième trimestre, mais a cependant prévu des chiffres moins bons pour la période des fêtes de fin d’année. Cette annonce a fait plonger le titre jusqu’à 7 % à Wall Street.

Faiblesse de quelques marchés émergents

L’annonce a également fait perdre 70 milliards de dollars à Apple (soit 61 milliards d’euros) du total de ses actions sur le marché boursier. Sa capitalisation boursière se retrouve dès lors en dessous de la symbolique barre des 1000 milliards de dollars. Le titre cédait 6,63 % à 207,48 dollars à Wall Street. Cette situation serait susceptible d’alimenter les nombreuses inquiétudes des investisseurs à propos des valeurs technologiques qui ont été mises en difficultés en octobre, à la suite de la publication des résultats décevants d’Amazon et d’Alphabet. Le géant américain prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 89 à 93 milliards de dollars (l’équivalent de 78 à 82 milliards d’euros) pour le quatrième trimestre, alors que le consensus était d’un montant de 93,02 milliards, d’après les statistiques de Refinitiv. Tim Cook, le directeur général du groupe, a pointé du doigt le caractère faible de certains marchés en voie de développement, le mauvais contexte d’évolution des taux de change et les nombreuses incertitudes qui pèsent sur l’aptitude d’Apple à satisfaire à la demande concernant ses plus récents produits.

Par ailleurs, le constructeur de l’iPhone a laissé entendre qu’il ne communiquerait plus à propos des ventes à l’unité de ses produits phares à savoir l’iPhone, l’iPad et les ordinateurs Mac. Cette décision n’a pas reçu un accueil favorable auprès de la communauté financière, parce qu’elle veut dire qu’il deviendra impossible de déterminer le prix minimum de vente des smartphones.

Les prévisions excluent un 4e trimestre favorable

Selon les publications du groupe, Apple a réalisé un bénéfice par action de l’ordre de 2,91 dollars, largement supérieur au consensus de 2,79 dollars. Le chiffre d’affaires a également dépassé le consensus qui l’estimait à 61,5 milliards, en connaissant une hausse de 20 % à 62,9 milliards de dollars, avec 61 % à l’international. La firme a indiqué avoir écoulé au cours du trimestre dernier 46,9 millions d’iPhone contre un chiffre de 46,7 millions l’année passée. Le consensus FactSet prévoyait cependant 47,5 millions, mais le prix de vente moyen fut de 793 dollars contre les 750 dollars minimum que les analystes attendaient.

En ce qui le concerne, le secteur des services a dégagé 10 milliards de dollars de ventes record, conformément aux attentes. Le directeur général du géant technologique a souligné que le groupe estime à deux milliards de dollars la conséquence des taux de change sur l’ensemble de ses ventes ; il ajoute que la structure entend plancher pour les trois mois à venir sur 16,5 % de taux d’imposition. Apple conserve depuis le début de cette année, un rendement légèrement supérieur à 30 % à la Bourse de New-York.

Lundi 12 Novembre 2018 Le Business Journal