Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Technologie

L’Apple Watch : un succès commercial ou une réussite en demi teinte ?

L’Apple Watch : un succès commercial ou une réussite en demi teinte ?

Après la sortie de l’iPhone en 2007 qui a connu un gros succès avec près d’un million de vente en 74 jours, puis en 2010 celle de l’iPad qui a connu un succès non moins important avec un million de ventes en seulement 28 jours, Apple que beaucoup appellent « la firme à la pomme », a sorti officiellement depuis le 24 avril une nouvelle ligne de produit révolutionnaire : l’Apple Watch, ces smartwatch qui sont bien plus que de simples montres pour poignets.

Quelques semaines seulement et déjà les analystes supputent sur le nombre de gadgets vendus à ce jour et s’interrogent surtout sur le succès véritable du nouveau produit. Qu’en est-il en réalité ?

Un lancement éclatant

Disponibles depuis leur lancement en Chine, aux Etats-Unis, au Japon, au Canada, en Allemagne, à Hong Kong, au Royaume-Uni et en France, les premiers modèles des montres connectées Apple connaissent un succès remarquable. Même si Apple reste discret sur les chiffres officiels pour l’instant et que même la sortie médiatique de Tim Cook, PDG de la firme, en date du 27 avril ne permet pas d’en savoir plus, les analystes ont tout de même pu glaner diverses informations en vue de faire une évaluation des ventes et des commandes. En effet, les analystes estiment pour la plupart que 24 heures après l’arrivée des premiers modèles en magasins, plus d’un million d’Apple Watch ont été vendues et portent le chiffre des ventes depuis le 10 avril à plus de 3 millions. C’est dans ce sens que vont les études de Ming-Chi Kuo, célèbre analyste de la KGI Securities, qui a estimé à 2,3 millions le nombre de préventes d’Apple Watch pendant la semaine ayant précédé les articles en magasins. Nous sommes, selon ces estimations, bien loin des 270 000 ventes de l’iPhone en 24 heures en 2007 et des 300 000 exemplaires de l’iPad en 2010.

Soulignons toutefois qu’Apple n’en est qu’à la phase de démarrage pour ses montres connectées qui présentent bien des attraits avec plus de 3500 applications disponibles. Il serait juste de s’interroger ici sur le futur de l’Apple Watch.

Une demande supérieure à l’offre

Le cabinet américain d’analyse de données Slice Intelligence qui fonde ses analyses sur les comportements des acheteurs sur le web, a noté une baisse significative des ventes quelques jours après le lancement officiel des Apple Watch. « Actuellement, la demande de l’Apple Watch est supérieure à l’offre » a expliqué Tim Cook lors d’une récente interview. Le patron d’Apple semble reconnaître entre ces lignes le problème de production que rencontre la firme. La difficulté d’acquisition du joyau de la firme à la pomme en est la manifestation. Le délai d’attente de l’Apple Watch sport par exemple serait de 3 à 7 semaines. C’est d’ailleurs ce que confirment les analyses du Slice Intelligence qui a estimé à cet effet, que seulement 48% des Apples Watch précommandées avaient été livrées au 15 mai. Tim Cook affirme face à cela : « nous travaillons d’arrache-pied pour en fabriquer plus ». Selon ses propos, la vente d’Apple Watch sera possible d’ici fin juin dans d’autres pays supplémentaires, ce qui suppose la résolution définitive du problème de la production. Toutefois, il faudra encore attendre encore quelques semaines pour déterminer valablement le succès ou l’echec des Apple Watch première génération.

Mercredi 27 Mai 2015 La Rédaction