Rubrique Management

La carte de vœux, un outil marketing

La carte de vœux, un outil marketing

Nous nous approchons de la fin de l’année et vous pourriez être amenés à penser que les différentes activités de marketing sont achevées. Cela serait une erreur car chaque période offre des opportunités de marketing. Au début de l’année prochaine par exemple, vous pourrez envoyer à vos clients et à vos visiteurs des cartes de vœux qui vous permettront d’établir le contact avec eux ou alors renforcer les liens déjà existants.

Les cartes de vœux constituent un redoutable outil de marketing qu’il serait regrettable de négliger. Voici pourquoi et comment en réaliser de très bonnes.

Le premier événement de l’année

Dès la reprise de vos activités à la nouvelle année, vous devriez commencer votre premier événement marketing qu’est la distribution des cartes de vœux. Ces dernières vous seront utiles pour plusieurs raisons. La première est l’image de marque que ces cartes donnent de votre organisation. Une entreprise qui prend la peine d’élaborer et de faire parvenir des cartes de vœux à ses contacts n’est pas anodin. Cette image de marque sera d’autant plus renforcée si vous arrivez à élaborer des cartes assez remarquables. Dans un second temps, recevoir des cartes de vœux fera extrêmement plaisir à vos contacts. Le fait qu’ils se doutent qu’il s’agit d’une action commerciale n’y changera rien, ce qui est un atout pour vous en matière de conquêtes et de fidélisation de vos partenaires.

Ayez une bonne préparation

A moins que vous ne disposiez de moyens humains et matériels importants, la confection de vos cartes de vœux vous prendra assez de ressources. Vous devrez vous y prendre assez tôt pour ne pas être acculé par le temps ; ce qui porterait un coup à la qualité de votre opération. D’autant plus que vous n’aurez pas d’excuses, puisque vous connaissez votre échéance. Il vous faudra entre autres déterminer non seulement le message que vous désirez faire passer, mais également la manière et les personnes à qui vous désirez vous adresser.

Déterminez le type de carte que vous désirez confectionner

Les cartes de vœux se suivent mais ne se ressemblent pas. C’est même ce qui les rend si intéressantes. Mais pour vous, cette diversité et cette originalité sans cesse renouvelées sont synonymes de travail. Vous pouvez, si n’êtes pas sûr de parvenir à un bon résultat, faire appel à une agence spécialisée pour élaborer vos cartes. Cette dernière vous aidera à les concevoir et même à les confectionner si nécessaire. Mais si vous disposez en interne des ressources nécessaires, chargez-vous en. Mais dans ce cas, mettez-vous y assez tôt, la créativité ne se commande pas. En matière de cartes de vœux, vous avez le choix entre des cartes imprimées ou virtuelles. De même, au niveau de ces différentes cartes, vous pourrez envoyer des messages personnalisés ou standards. Les messages personnalisés plus efficaces, nécessitent que vous déterminiez avec soin les destinataires de vos différentes cartes.

Déterminez les destinataires

En tant qu’entreprise, vous avez plusieurs catégories de contacts. Ces derniers peuvent être fournisseurs, des partenaires financiers, des clients, des prospects ou de simples visiteurs. La teneur de votre message ne sera pas la même, que vous vous adressiez à un fournisseur ou à un prospect. Il vous faudra donc déterminer à l’avance vos destinataires et les classer dans l’une des catégories que vous avez établies. En raison de la différence existant entre vos différentes cartes, il faudra également mettre un soin particulier dans le système de distribution afin de ne pas envoyer la mauvaise carte à la mauvaise personne.

Analysez vos retours

Une fois que vous avez distribué toutes vos cartes ou que le mois de janvier s’est achevé, vous devrez évaluer cette campagne de marketing. Pour cela, il vous faudra procéder à l’analyse de différentes données comme les réponses des destinataires et l’évolution de leurs interactions avec vous après la réception des cartes. Une fois cela fait, vous pourrez évaluer l’efficacité de votre action et corriger ce qui doit l’être l’année prochaine. Ces données sont, néanmoins, quantifiables uniquement sur la durée.

Jeudi 11 Décembre 2014 La Rédaction