Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Economie

La Banque de France prévoit une croissance de l'ordre de 0,3 % au deuxième trimestre

La Banque de France prévoit une croissance de l'ordre de 0,3 % au deuxième trimestre

C'est en prenant appui sur l'enquête mensuel de conjecture pour avril qu'elle a menée, que la Banque de France estime que la croissance de l'économie française pour le compte du deuxième trimestre sera de 0,3 %. Un chiffre qui reste le même que celui du trimestre passé.

Une baisse en rapport à la croissance de 0,4 % annoncée par l'Insee

Si les chiffres de l'Insee et ceux de la Banque de France concordent pour ce qui concerne la croissance de l'économie au premier trimestre, sur le deuxième trimestre, il apparaît une légère différence. Alors que la Banque de France faisait savoir ce lundi que la croissance sera de l'ordre de 0,3 %, du côté de l'INSEE les prévisions sont de l’ordre de 0,4 %.

En effet, selon les données rendues publique en avril par l'Institut national de la statistique de France, le produit intérieur brut français est en stagnation. Alors qu'il était de 0,3 % au premier trimestre, c’est le même chiffre qui est annoncé pour le deuxième trimestre de l’année.

Cela dit, les entrepreneurs qui ont été interrogés par la Banque de France à ce sujet affichent un optimisme en se basant sur certains faits. En effet, selon eux, la production industrielle a connu une accélération au cours du mois d'avril, notamment dans les domaines des équipements électriques, de la chimie et de l'aéronautique. C'est le même son de cloche dans le domaine du bâtiment pour lequel les chefs d'entreprises interrogés revèlent une progression qui devrait se stabiliser au cours du mois de mai.

Un rythme que le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, reconnaît comme lent, et qui pourrait en plus subir le revers des vacances multiples qui auront cours le long du mois de mai. Selon lui « À ce stade, les nouvelles commandes restent bien orientées et ne signalent pas de changement de tendance », a-t-il expliqué.

Une évolution annuelle du PIB à 1,9 % en 2018

La Banque de France, se basant sur les chiffres publiés, a en outre fait savoir que le taux d’évolution de l'économie française pour le compte de cette année 2018 sera de 1,9 %. Ce taux est aussi favorisé par ce que fut l'évolution du PIB au cours de l'année 2017 dont les répercussions se font encore sentir sur l'année en cours. Il était de 2 % selon l’Insee.

Pourtant, à la mi-avril, le gouverneur de la banque de France avait laissé entendre en guise de prévision que le taux d'évolution du PIB de cette année sera de 2 %. Ce chiffre, il convient de le souligner, se retrouve actuellement en dessous de celui annoncé par le FMI qui est de 2,1 %. Il en est de même pour ce qui est du chiffre qui fut annoncé par l'OCDE et qui était de 2,2 %. Et il faudrait ajouter que les secteurs qui ont concouru au maintien du taux d'évolution du PIB ont subi des pertes sur leurs points d'indicateurs sectoriels. Chacun d'eux est tombé 1 point plus bas, selon la Banque de France.

Lundi 14 Mai 2018 La Rédaction