Rubrique Technologie

Internet Explorer a perdu la moitié de ses utilisateurs en 2016

Internet Explorer a perdu la moitié de ses utilisateurs en 2016

Navigateur par défaut embarqué sur les systèmes Windows, Internet Explorer fait de plus en plus défection sur les softwares des utilisateurs. Il est considéré comme désuet et abandonné au profit de Chrome, Firefox ou encore Opera.

En déphasage avec son temps

Il est certain que la plateforme Windows a connu depuis XP des avancées notoires. Mais on ne saurait dire la même chose en ce qui concerne son navigateur principal. Internet Explorer semble être passé au statut de relique d’une époque dont certains gardent à peine le souvenir. Il est aussi vrai que des améliorations comme celle de l’intégration du codage HTML5 à Internet Explorer peuvent être prises en compte. Cependant, devant ce que proposent les autres navigateurs comme le géant Chrome de Google, les utilisateurs n’ont pas eu à se faire prier. Mieux encore, on peut même affirmer que le concepteur a, lui-même, senti venir l’avalanche, puisqu’il y a peu, il a proposé un autre navigateur, plus amélioré, mais qui traine toujours derrière ; il s’agit de Edge. Certains considèrent même qu’Edge n’est rien d’autre qu’une reprise des mêmes concepts d’Internet Explorer.

Des chiffres qui parlent tout seul

Autant dire qu’Internet Explorer a cédé sa part du marché à Google Chrome, car actuellement ce dernier détient à lui tout seul plus de la moitié de la part du marché des navigateurs. Il a seulement fallu un an à Internet Explorer pour perdre environ 55% de sa part de marché. En créant Edge, l’objectif était sûrement d’anticiper cette chute catastrophique, mais même là, rien n’a pu se faire puisque Edge, de son côté, n’a connu qu’une avancée à peine remarquable de 5,33%. Internet Explorer aura mis trop de temps pour se rendre compte que son navigateur se faisait damer le pion. Aujourd’hui, la situation se complique d’avantage parce que chaque concepteur a maintenant tendance à proposer son propre navigateur ; et même à ce stade, c’est Microsoft qui semble ne pas être à même de suivre la cadence.

L’avenir est dans Edge

Il est évident que Microsoft va désormais concentrer ses efforts pour mettre son nouveau navigateur à niveau. Il s’agit de Edge qui commence petit à petit à conquérir les utilisateurs. Par contre, pour ce qui concerne le symbole d’Internet Explorer, il n’est pas tout à fait voué à la disparition. Sa dernière version, la 11, reste toujours présente sur la version 10 de Windows pour des raisons évidentes de compatibilité. Mais, reste à savoir si les utilisateurs le verront de ce même œil.

Mercredi 1 Février 2017 La Rédaction