Rubrique Technologie

Intégrer la newsletter à sa stratégie de communication : les clés pour y parvenir

Intégrer la newsletter à sa stratégie de communication : les clés pour y parvenir

Pour accroître le trafic vers leur site Internet, de nombreuses entreprises comptent généralement sur leur blog. Si le SEO est alors mis à contribution, il est possible de l’utiliser au profit d’une stratégie de contenu qui ne poursuit pas uniquement la recherche de visibilité. En l’espèce, la newsletter s’impose comme la candidate de choix, pour vous permettre d’atteindre vos objectifs, surtout si elle est de qualité. Comment l’intégrer à votre stratégie de communication afin d’atteindre vos objectifs ?

Avoir des objectifs clairs

Miser sur une newsletter dans le cadre de votre stratégie de communication, c’est bien. Cependant, la définition d’objectifs clairs représente tout de même le premier palier à la réussite d’une telle opération. Savoir où vous allez vous permet de définir la coordination de votre stratégie de communication et va jusqu’à conditionner le contenu de votre newsletter.

De manière générale, une newsletter n’a pas pour but de vous faire connaître. S’il s’est inscrit, c’est parce que l’internaute vous connaît déjà ou au pire, il vient de vous découvrir grâce à d’autres canaux (Google, site Web, réseaux sociaux, bouche-à-oreille). A ce moment, il est dans la position d’un potentiel client qui cherche à en savoir plus avant de se lancer à l’achat. Il peut également s’agir d’un acheteur qui désire renouveler son achat.

Quel que soit le cas de figure, le rôle de votre newsletter est de compléter votre blog d’entreprise dans le processus de conversion et de fidélisation du prospect/client. Le principe même de la newsletter repose sur la création et l’entretien d’une relation de confiance entre votre entreprise et vos clients.

Pris de cette façon, les objectifs poursuivis peuvent se limiter à la création d’une communauté, l’amélioration du taux de conversion de votre entreprise ou la fidélisation de la clientèle. C’est en fonction des objectifs que vous ciblerez l’audience à laquelle sera destinée la newsletter.

Lire aussi : Fidélisation de la clientèle : comment Google My Business pourrait-il vous aider ?

Cibler une bonne plateforme de routage

La clé pour la réussite d’une newsletter, c’est l’automatisation de l’envoi. C’est la raison pour laquelle elle est considérée comme un outil du marketing automation. Il suffit de s’intéresser au fonctionnement d’une newsletter pour le comprendre.

Envoyer un message identique à des milliers de destinataires simultanément et quelquefois de façon différée. Théoriquement, la gestion manuelle serait tout simplement chronophage, voire impossible. Or, le volume traité est tel que les systèmes d’e-mailing classiques ne peuvent prendre en charge l’envoi.

Au titre des plateformes les plus réputées pour l’envoi de newsletter, il y a « Send Blue » et « Mail Chimp ». L’une comme l’autre vous permet de créer une newsletter gratuitement, tant que le nombre d’abonnés reste limité. Au-delà d’un certain seuil, le service devient payant. Autre intérêt et pas des moindres des deux plateformes, elles facilitent la création de mise en page HTML, sans connaissances profondes en webdesign.

Les deux outils intègrent des fonctionnalités pour le moins intéressantes pour le suivi des taux de clics ou d’ouverture des mails. Vous pourrez ensuite effectuer une corrélation avec vos objectifs.

Opter pour une mise en page en toute simplicité

Vos prospects sont déjà acquis à votre cause. La newsletter ne doit donc pas servir à les éblouir. Il n’est pas nécessaire d’opter pour une mise en page saturée en couleur ou émaillée de boutons d’appel à l’action.

Miser sur la simplicité est la meilleure manière d’attirer leur attention. Pour cela, choisissez un design épuré, de préférence un fond clair. Qu’il n’y ait pas plus de 2 différentes polices et 3 couleurs auxquelles s’ajoutent le logo et le contenu. L’idéal serait d’ailleurs de faire correspondre la newsletter à la charte graphique de votre site Web. En ce qui concerne le texte, clarté, précision et concision sont de mise.

Proposer un contenu qui va à l’essentiel

Pour lire leurs mails, les internautes ne disposent que de quelques minutes. Alors, si votre contenu est trop long ou qu’il n’aborde pas directement le sujet, votre message ne passera malheureusement pas. Plus il sera précis, plus il se recentrera sur les réponses à apporter aux différentes interrogations des internautes.

Pour intéresser, votre newsletter doit avoir une réelle valeur ajoutée. Recentrez donc le contenu autour d’informations pertinentes telles que l’évolution de vos tarifs ou celui de vos services, etc. Il est évident que le contenu proposé ne touchera pas tous vos abonnés de la même manière. Si vous voulez avoir la chance de retenir l’attention d’une audience qualifiée, vous gagnerez à rester précis.

Pour vous y aider, créez une ligne éditoriale traitant d’un sujet par semaine. Cette diversification vous offre plus de chance de toucher le grand monde. Traitez l’essentiel de la thématique dans le corps de la newsletter et renvoyez le client vers votre site Web pour un complément d’information.

Miser sur un format unique

Autant vous devez proposer un sujet par semaine, autant il importe de restreindre la newsletter à un seul format. Il est préférable de ne pas dépasser deux formats, que vous varierez d’une semaine à l’autre. Vous avez le choix entre proposer un contenu textuel renvoyant vers une vidéo plus détaillée ou, à l’inverse, démarrer avec une vidéo avant de renvoyer vers votre blog d’entreprise.

Jeudi 26 Mars 2020 La Rédaction