Aller au contenu principal

Comment PayPal est-elle devenue le géant de la FinTech ?

PayPal ; https://pixabay.com/illustrations/paypal-logo-brand-pay-payment-3258002/

L’histoire de PayPal représente l’un des plus grands success-stories dans le domaine de la FinTech. Tout est parti d’un service de paiement en ligne visant à faciliter les achats sur les sites de commerce électronique, l’entreprise comptabilise, à elle seule, plusieurs dizaines de milliards de dollars. Retour sur l’histoire de l’une des plus grosses boîtes du 21e siècle.

Création de PayPal

Lorsque ses cofondateurs ont décidé de créer PayPal en 1998, l’entreprise se faisait alors appeler Confinity. Il ne s’agissait alors que d’une société de développement de logiciels de sécurité pour appareils mobiles.

Derrière ce gigantesque empire qui vaut aujourd’hui plus de 50 milliards de dollars, il y avait des hommes très ambitieux. Peter Thiel, Max Levchin, Ken Howery et Luke Nosek n’ont véritablement lancé le service de transfert d’argent qu’en 1999 grâce au financement de John Malloy. Ils étaient tous encore à l’université. La plupart d’entre eux suivaient leurs études à l’Université de l’Illinois à Urbana-Champaign et d’autres à l’université de Stanford. Très vite, ils sont passés de 4 à 19 cofondateurs.

C’est seulement en 2001, après la fusion de la société Confinity avec la société X.Com, créée en 1999 par Elon Musk, que le nom PayPal fut adopté. X.com avait alors une activité qui s’apparentait à celle d’une banque en ligne. Cette fusion a été l’occasion pour Max Levchin et Peter Thiel de créer un service de paiement en ligne totalement indépendant du système bancaire conventionnel. À ce titre, PayPal s’illustre comme l’ancêtre de toutes les alternatives au système financier traditionnel résistant aujourd’hui.

Son succès est tellement rapide que PayPal est rendue publique en 2002 grâce à son entrée en bourse. Avec des actions à 13 dollars, la société génère très rapidement plus de 61 millions de dollars. En 2007, le terme mafia PayPal est utilisé pour la première fois par le magazine Fortune pour désigner le groupe de cofondateurs à l’origine de la création du service de paiement en ligne, ce qui va contribuer à la démocratisation de cette appellation.

PayPal, l’histoire d’une filiale qui dépasse la maison-mère

Très vite, eBay repère le potentiel de PayPal. En 2002, seulement quelques mois après l’entrée en bourse, le service d’enchères en ligne rachète la société pour une valeur de 1,5 milliard de dollars. La valeur d’une action PayPal était alors de 23 dollars, ce qui représente 77 % de hausse par rapport au prix d’entrée en bourse.

À l’époque, eBay utilisait un service de paiement appelé « Billpoint » qui s’est fait alors très vite évincer par PayPal, que les internautes préféraient largement. Peu de temps après le rachat de PayPal par eBay en 1999, Billpoint met la clé sous la porte.

En 2015, PayPal décide de prendre son envol 13 ans après avoir été acquise par eBay. La société vaut alors plus de 45 milliards de dollars, dépassant largement les 30 milliards de dollars de sa maison-mère. PayPal concentrait, à elle seule, 70 % des transactions sur eBay. Sur le chiffre d’affaires de 235 milliards de dollars de paiement réalisés en 2014 par PayPal, seulement 10 milliards de dollars étaient pour eBay. Le service de paiement en ligne a su développer une base d’utilisateurs de la maison-mère.

Lors de la décision de scission, l’investisseur Carl Icahn avait affirmé que l’affiliation de PayPal pénalisait son développement. À partir du moment où les deux sociétés ont annoncé leur séparation, PayPal a connu un rythme de croissance exceptionnel. La société a vu son chiffre d’affaires accroître de 19 %. Le pourcentage de ses transactions a augmenté de 26 % et le nombre de paiements mobile s’est accru de 68 %. En 2015, au lendemain de la séparation l’entreprise connaissait une croissance de plus 15 %.

Après leur scission, les deux entreprises ont signé une clause de non-concurrence au nom de laquelle PayPal ne peut lancer de plateforme de commerce et eBay de service de paiement.

Depuis 2015, PayPal va de gloire en gloire

Le service de paiement en ligne a fait une nouvelle entrée en bourse en 2015. De là, elle n’a cessé de multiplier les acquisitions et les partenariats pour étendre son service. Grâce à l’acquisition, en juillet 2015, de Xoom, une entreprise de transfert financier numérique, PayPal conquiert la Chine, l’Inde et le Mexique. Au mois d’août de la même année, le rachat par le service de paiement en ligne de la firme Modest, une entreprise spécialiste du commerce contextuel, est annoncé.

En février 2017, c’est au tour de l’entreprise canadienne à l’origine du développement d’un réseau de distribution physique destiné aux personnes sans compte bancaire, TIO Networks, d’être racheté par PayPal. Il s’en est suivi, en août 2017, le rachat de l’entreprise spécialisée dans le crédit à destination des commerçants, Swift Financial.

PayPal a ainsi enchaîné les acquisitions jusqu’à l’annonce en janvier 2018 de la fin du partenariat avec Ebay qui sera effectif en 2020. Cette rupture mettra fin au partenariat grâce auquel PayPal est mise en avant sur le site d’enchères en ligne comme la principale solution de paiement.

En attendant, le service de paiement en ligne poursuit ses ambitions d’élargissement en acquérant de nouvelles entreprises de la FinTech.

 29 janvier 2020    La Rédaction

Populaires

Newsletter le business Journal

Recevez les dernières actualités
du Business Journal sur votre adresse email.

À ne pas manquer