Rubrique Management

Emprunt bancaire ou nouvel actionnaire ? Quel financement choisir ?

Emprunt bancaire ou nouvel actionnaire ? Quel financement choisir ?

Trouver une source de financement pour son entreprise est une préoccupation à laquelle sont confrontés la plupart des gestionnaires. L’emprunt et la prise de nouveaux actionnaires sont les deux principales solutions qui existent pour cela. De quel financement votre entreprise a-t-elle besoin ?

Emprunt bancaire ou prise d’un actionnaire ? Nombreux sont les chefs d’entreprise qui hésitent entre ces deux modes de financement. Ils ont bien raison car de ce choix peut dépendre l’avenir de leur entreprise et parfois leur avenir tout court.

L’emprunt bancaire comme source de financement de l’entreprise

L’emprunt bancaire consiste pour l’entreprise à obtenir d’une banque les ressources financières dont elle a besoin, sous réserve de la rembourser selon des modalités bien précises. Il doit généralement être remboursé suivant des versements mensuels et nécessite la fourniture d’une garantie qui peut être personnelle. Ce type de financement est idéal pour les entreprises déjà établie et ayant un flux de trésorerie suffisant pour rembourser son emprunt à chaque échéance. Une telle entreprise devrait être capable de verser ses annuités quelque soit le résultat réalisé. 

Le plus grand avantage de l’emprunt bancaire est sûrement qu’il est accessible à presque toutes les entreprises moyennant une garantie. C'est un mode de financement très souple qui s'adaptera à quasiment tous les besoins de financement (investissement, agrandissement, rachat, etc...). De plus, l'emprunt bancaire vous permet de conserver le contrôle de votre entreprise. Le prêteur n’a en effet aucun avis à émettre sur la gestion que vous faîtes, tout ce qui l’intéresse, c’est d’être remboursé. Enfin, le financement par emprunt permet que les intérêts qui seront payés dans le cadre du remboursement pourront être déduits à titre de dépenses de l’entreprise, échappant ainsi à l’imposition.

A contrario, le plus gros inconvénient de l’emprunt porte sur son mode de remboursement. Ce dernier doit en effet s’effectuer aux échéances prévues quelque soit les résultats effectués par l’entreprise, et même si celle-ci a besoin de ces fonds. Ne pas honorer cet engagement donnera le droit à votre prêteur de réaliser ses garanties, ce qui peut s’avérer dangereux pour vous, surtout si vous avez mis vos biens personnels en garantie.

 

Le financement par action de l’entreprise

Le financement par action consiste à concéder sous forme d’action, une partie de votre entreprise aux investisseurs. Ces derniers deviennent donc propriétaire d’une partie de votre entreprise, et auront donc droit à une partie des bénéfices que vous réaliserez. Il existe trois principaux types d’actionnaires que sont vos proches (parents et amis), les business Angels et les entreprises de capital-risque. On a généralement recours au premier type d’investisseurs lors du démarrage de l’entreprise. Le recours aux deux autres types d’investissement est beaucoup moins ouvert. En effet, les business Angels sont des particuliers qui décident d’investir dans votre entreprise, tandis que les entreprises de capital-risque en font leur raison d’être. L’obtention du financement par ces derniers est donc liée à de très fortes chances de réalisation de bénéfices élevés.

L’avantage principal du financement par action est que vous n’avez pas de remboursement à verser, vous pourrez donc réinvestir les fonds dans l’entreprise. Vos actionnaires partagent le risque que représente la possession d’une entreprise en retour d’une partie des bénéfices obtenu. De plus, le paiement des actionnaires n’est pas soumis à une échéance. Il interviendra lorsque vous aurez réalisé vos bénéfices. Enfin, en cas de faillite, vous n’aurez pas à rembourser vos actionnaires, car ils partagent ce risque avec vous.

Le coût principal de l’investissement par action est qu’il fait perdre une partie du contrôle de votre entreprise. Il vous faudra veiller à ne pas concéder la majorité de vos actions à des tiers, sous peine d’en perdre le contrôle. Vos actionnaires auront eux aussi leur mot à dire en ce qui concerne sa gestion. Mieux vaudrait donc pour vous de choisir des actionnaires qui ont la même vision que vous en matière de gestion d’entreprise, qui ont une plus value à apporter à votre entreprise et à qui vous ne concéderez pas trop d’actions. 

 

Le choix entre l’emprunt bancaire et la prise de nouveaux actionnaires dépend de l’entreprise. Si celle-ci a un flux de trésorerie conséquent ou des prévisions de chiffres d’affaire stables, le prêt semble être une bonne option. Par contre, s’il s’agit d’une nouvelle entreprise peu sûre de ses résultats ou d’une entreprise de haute volatilité, l'actionnariat représente une meilleure option.

Mardi 27 Mai 2014 La Rédaction