Aller au contenu principal

Europe : l'économie de la zone euro reprend des couleurs, gros rebond de la France

Zone Euro ; https://pixabay.com/fr/photos/euro-sculpture-symbole-de-l-euro-2867942/

Avec la progressive levée des mesures de confinement, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à retourner dans les magasins. Conséquence, la vente de détail a connu une belle reprise au cours du mois de mai. Les chiffres publiés lundi par l’Office statistique de l’Union européenne prouvent que l’économie de la zone euro est en train de reprendre des couleurs. La bonne élève de la classe, c’est l’économie française dont le rebond dépasse les prévisions, selon François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France.

Les ventes au détail en hausse dans la zone euro

Par rapport au mois d’avril, la hausse des ventes dans le commerce de détail en mai a été de 17,8% dans les 19 pays de la zone euro. Ce chiffre surpasse nettement les estimations faites par les économistes qui prévoyaient un rebond de 15 %. C’est la hausse la plus soutenue depuis 1999, année qui a consacré le début de la collecte dans la zone euro des données de ventes au détail.

Cette hausse vient légèrement compenser les baisses records des mois de mars et avril. D’après les données publiées par Eurostat lundi, les ventes avaient chuté de 10,6% au mois de mars et de 12,1 % en avril. Pendant la crise sanitaire, les commerces de chaussures et de l’habillement avaient été les plus touchés. Depuis la reprise, la hausse dans ces deux segments est de 147,0 % pour le compte du mois de mai. Malheureusement, la chute sur un an est de 50,2 %.

Concernant les autres secteurs, les hydrocarbures sont en tête, avec 38,4 % de hausse. S’ensuivent l’ameublement et l’électroménager avec 37,9 % puis les ventes de matériel informatique et de livres avec 26,8 %.

Les ventes en ligne, elles, continuent inexorablement leur ascension, avec une hausse de 7,0 % pour mai. Il s’agit du seul sous-secteur du commerce de détail qui n’a pas connu de baisse en pendant le confinement dans la zone euro.

La France, bonne élève de la zone euro

[[{"type":"media","view_mode":"media_original","fid":"957","attributes":{"alt":"","class":"media-image","height":"306","width":"300"}}]]

L’Office statistique de l’Union européenne a également publié les chiffres du commerce de détail par pays. Les estimations montrent que la reprise est de 25,6 % en France contre 13,9 % pour l’Allemagne.

Dimanche, François Villeroy de Galhau, le gouverneur de la Banque de France, avait déclaré sur LCI que l’économie française redécollait plus vite que les prévisions, après la récession qu’elle a connue en raison de la crise sanitaire. Le mois dernier, la Banque de France avait estimé que l’économie française connaîtrait une baisse de 12 % de ses capacités d’ici fin juin.

En cause, la perte d’activité estimée à 32 % fin mars, en raison de l’impact des 2 premières semaines de confinement et de 17 % après la levée du confinement.

François Villeroy de Galhau n’a pas manqué d’indiquer que « La reprise se passe au moins aussi bien que nous l’avions prévu et peut-être même un peu mieux ».

Pour l’heure, aucun chiffre n’a été publié sur l’état actuel de la 2e économie de la zone euro. La Banque centrale a prévu de publier mardi matin de nouvelles estimations.

 07 juillet 2020    La Rédaction

Populaires

Newsletter le business Journal

Recevez les dernières actualités
du Business Journal sur votre adresse email.

À ne pas manquer