Dimanche 16 Décembre 2018

Rubrique Economie

Economie : La hausse du dollar va se poursuivre en 2017

Economie : La hausse du dollar va se poursuivre en 2017

Depuis l’élection de Donald Trump à la Maison Blanche, il se crée comme une bonification du système économique américain. Après les gains obtenus par le Dow Jones, on annonce que le dollar va connaître des hausses tout le long de l’année en cours.

Un indice de 101,5 annoncé pour la fin de l’année

Si des doutes persistent quant à la politique économique que Donald Trump pourrait mener vis-à-vis de la Chine lorsqu’on tient compte du contenu de ses propos lors des campagnes présidentielles, dans l‘ensemble, le programme économique qu’il annonce semble donner un coup de fouet aux finances américaines. Depuis 2011 déjà, il faut noter que le dollar a entamé une remontée vers le niveau qui fut le tien avant cette date. Des analystes économistes ont même prédit que le dollar pourrait retrouver la parité avec l’euro, la monnaie Européenne qui l’a devancé il y a un bout de temps. Pour comprendre cela, il faut tenir compte du fait que depuis 2011, le dollar a recouvert un peu plus de 40% de sa valeur monétaire. Et depuis que Donald Trump a été élu Président des USA l’indice boursier de New York, le Dow Jones, a connu des pics historiques. Une tendance qui, si elle perdure, ne pourra que corroborer les analyses des financiers. Un autre facteur qui pourrait aussi expliquer ce phénomène, c’est l’anticipation sur la hausse des taux d’intérêts que compte mener le gouvernement de Trump.

L’euro pourrait s’affaiblir en 2017

En 2016, la valeur monétaire du dollar a connu une augmentation de 4%. Rien pour le moment ne semble indiquer que la vapeur va s’inverser. Mais du côté de l’euro, il n’est pas tout à fait facile d’avancer une affirmation similaire. Si l’on tient compte des évènements qui se sont déroulés au cours des derniers mois au sein de la zone Euro, il est fort probable que la monnaie unique de l’Europe perde du terrain devant le dollar. En effet, les conséquences du Brexit n’ont pas encore fini d’alimenter les échanges et les compromis au sein des nations Européennes. En plus de cela, il faut mentionner les différentes élections en vue dans des pays comme la France et les Pays-Bas. Ces élections à elles seules peuvent déterminer l’avenir de cette monnaie, puisqu’au final il s’agit de choisir entre les pro-euros et les anti-euros. Le dollar ne fera pas que tenir tête à l’euro. Il est annoncé que la plupart des monnaies de référence vont se retrouver dans son champ de mire. Il se peut qu’à la fin de cette année, le dollar retrouve dans sa position favorite, celle de la monnaie la plus forte.

Mardi 24 Janvier 2017 La Rédaction