Mercredi 12 Décembre 2018

Rubrique Entreprises

Dropbox : Le géant du cloud lance son introduction en bourse

Dropbox : Le géant du cloud lance son introduction en bourse

Après quatre ans d’attente, le géant du cloud spécialisé dans le partage et le stockage de fichiers va enfin s’introduire en bourse. Dropbox vient de soumettre son dossier au niveau de la Securities and Exchange Commission. Malgré le fait que la firme ne soit pas encore rentable, certains indicateurs financiers prouvent qu’elle affiche tout de même une progression régulière.

Dropbox en route pour le Nasdaq

Dropbox a enclenché le processus de son introduction en bourse le vendredi 23 février passé en déposant son prospectus auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). L’action Dropbox sera introduite sur la bourse des valeurs du Nasdaq sous le symbole DBX. La firme co-fondée en 2008 par Arash Ferdowsi et Drew Houston envisage lever 500 millions de dollars dans le cadre de cette IPO ; un montant qui se trouve également être exactement le nombre d’abonnés dont dispose la plateforme à l’heure actuelle. Parmi ces 500 millions d’utilisateurs, on en dénombre 11 millions qui ont souscrit à une offre payante dont la valeur annuelle tourne autour de 110 dollars. Si cela n’a pas encore permis à Dropbox d’être rentable, la société peut quand même se féliciter d’être en bonne voie, car aussi bien son chiffre d’affaires que ses pertes se sont améliorés au cours de ces dernières années.

Pas encore rentable mais en bonne voie…

En 2017, Dropbox a réalisé un chiffre d’affaires s’élevant à 1,1 milliard de dollars. Ce qui représente une hausse de 31% par rapport à son chiffre d’affaires de l’année 2016 qui était de 845 millions. Et quand on sait qu’en 2015, le chiffre des ventes était de 604 millions de dollars, on peut aisément conclure que la firme californienne maintient une progression assez constante. En plus de cela, ses pertes se sont également réduites. En 2015, les pertes étaient d’une valeur de 326 millions de dollars tandis qu’en 2016, elles sont passées à 210 millions de dollars. Pour le compte de l’année 2017, c’est encore mieux puisque le déficit s’élève à 112 millions de dollars.

Le dossier d’introduction en bourse déposé par Dropbox donne également quelques renseignements sur la manière dont le capital de la société est réparti. Ainsi, on sait qu’Andrew Houston, qui est le principal dirigeant, possède 25,3% de parts pour 24,4% des droits de vote. Arash Ferdowsi, quant à lui, détient respectivement 10,3% et 9,9%. En ce qui concerne les fonds d’investissement, Sequoia Capital – fondé par Don Valentine – possède 23,2% de parts pour 24,8 des droits de vote. Accel Partners et T. Rowe Price possèdent respectivement 5% et 3,5% de parts dans Dropbox.

La société précise également qu’une partie – un peu plus de 10% – des bénéfices nets provenant de son IPO servira à rembourser une ligne de crédit obtenue chez J.P. Morgan et Goldman Sachs.

Lundi 26 Février 2018 La Rédaction