Rubrique Management

Dix bonnes questions à se poser avant de lancer son entreprise

Dix bonnes questions à se poser avant de lancer son entreprise

Dès que l’idée de vouloir créer une entreprise vous vient à l’esprit, il faut vous poser quelques questions, avant même d’établir votre Business plan.

De nombreuses startups arrêtent leurs activités après 2 à 3 ans d’existence, faute d’expertise ou tout simplement par manque d’analyse au tout début du projet. Pour vous aider à mieux asseoir votre projet d’entreprise, voici les 10 thèmes essentiels à analyser et les principales questions à poser avant d’entamer la procédure de création d’entreprise.

1. Motivations personnelles

Pourquoi créer sa propre entreprise ? Si jamais cela tourne mal, quel sera mon plan B ? La première question à se poser est tout d’abord les raisons qui vous poussent à entreprendre et à créer votre propre entreprise. Elles devront être suffisamment palpables pour vous-même avant tout. Parler à votre entourage sur vos qualités d’entrepreneur pourrait être une bonne idée dans le sens où vous pourriez vous situer, apprécier votre motivation et reconnaître vos forces et faiblesses. Ainsi, si jamais votre business ne fonctionnait pas, auriez-vous déjà imaginé un plan B pour pouvoir continuer votre parcours professionnel ?

2. Le produit

Quel est le produit que vous allez proposer ? Quelle est son utilité ? Qu’est-ce qui le différencie des autres produits du même genre ? Les réponses aux questions concernant le produit (bien ou service) que vous envisagez de lancer sur le marché vous permettront de confectionner l’image de votre produit. Il va sans dire que caractériser votre produit est indispensable pour le faire connaître aux autres. Son utilisation est également un bon moyen de le présenter, surtout lorsque votre produit s’avère être innovant. S’il fait partie d’un groupe de produits déjà existants sur le marché, mettre en avant ses qualités et le différencier parmi les autres vous permettront de reconnaître la place du produit sur le marché et son éventuel part de marché.

3. L’étude de marché

Quel type de marché visera le produit : local, national ou international ? Qui sont les clients ? Quel est le prix que les clients attendent? La définition du type de marché prévoit déjà le caractère de l’activité. A ce niveau, vous devez donc déjà établir un objectif à atteindre. Cet objectif dépend aussi de la clientèle que vous aurez à satisfaire, d’où la nécessité de connaître les clients ciblés. Quant au prix du produit, c’est un élément majeur à analyser par rapport à la concurrence sur le marché, afin d’attirer tout d’abord la clientèle et de la fidéliser par la suite.

4. La conception

Comment sera structurée la production ? Qui seront vos fournisseurs ? Cette étape de la conception est primordiale car lorsqu’elle est bien structurée, vous établirez facilement votre procédure de production pour le bon déroulement de votre activité. En partant des idées de définition du produit et de l’étude de marché énoncées précédemment, vous pourrez établir la liste de vos fournisseurs et de votre circuit de distribution. Vous pourrez également définir les ressources dont vous aurez besoin ; à savoir humaines, matérielles ou financières pour réaliser le produit. Il s’agit ici d’organisation et de gestion.

5. Etude financière

De combien d’argent avez-vous besoin pour démarrer ? Combien pensez-vous gagner ? L’étape de la conception vous aidera à passer à l’étude financière. C’est l’ultime but de votre idée de projet car s’il n’est pas profitable, il n’est certainement pas intéressant de le réaliser. Donc, calculez le prix de revient de votre produit, définissez la marge que vous pensez tirer de votre activité. Vous aurez ainsi une idée de ce qui vous attend en termes de gestion financière, et d’envisager les futurs développements de votre entreprise.

6. Anticipation des obstacles

Quels sont les éventuelles difficultés ? Envisagez toutes les difficultés possibles à chaque étape de fonctionnement ou de réalisation de votre produit. Anticiper les dérives vous permettra d’avoir une marge de manœuvre, et votre entreprise aura les moyens de se relever.

7. Ressources humaines

Qu’est-ce qui manque à mes compétences personnelles ? Dois-je recruter du personnel qualifié ? La ressource humaine est la plus valeureuse ressource utilisée par une entreprise. Elle est le premier acteur de développement de l’activité et est également celle qui doit bénéficier en premier du profit. Il est donc indispensable de faire une auto-évaluation de vos compétences, en qualité de manager, de leader, d’économiste… Renforcez vos compétences si nécessaire avec des formations ou des cours professionnels. Selon votre budget de fonctionnement établi dans l’étude financière, vous pourrez avoir recours à un personnel qualifié temporaire ou permanent, pensez à gérer tout cela avec une considération aussi humaine que possible.

8. Démarrage

Où trouver le financement ? Pensez-vous emprunter de l’argent ? L’idéal, c’est d’avoir son propre capital lors du démarrage de son entreprise. Toutefois, ce n’est pas toujours possible. Si vous pensez emprunter de l’argent, comparez les offres des différentes institutions financières proposant divers crédits et n’oubliez surtout pas d’inclure dans votre business plan, les étapes et procédures nécessaires au remboursement de cet argent. C’est à ce niveau que votre business plan va user de ses forces pour convaincre les emprunteurs de votre choix. Le business plan est en effet basé sur votre étude financière, il doit donc être clair, précis et convaincant.

9. Communication

Comment se faire connaître ? Certaines startups ont recours à la publicité audiovisuelle pour se faire connaître, d’autres participent à des journées de foires et d’autres passent tout simplement des annonces dans les réseaux sociaux bien connus comme Facebook ou Twitter. Certains utilisent leurs blogs pour annoncer l’ouverture de leur entreprise. Bref, tous les moyens sont bons pour trouver de la clientèle du moment que cela entre dans votre budget de fonctionnement. Etudiez toutes les possibilités et pensez à des spots attrayants.

10. Comment maintenir et faire développer son activité ?

C’est un véritable challenge pour tous les chefs d’entreprise à l’échelle planétaire. Sachez ainsi que le renouvellement de votre produit est indispensable lorsque votre activité atteint un certain niveau d’ascension, pour que cette ascension ne chute pas. Il faut donc avoir de l’esprit créatif et se montrer soucieux de l’avenir de son entreprise. Le chef d’entreprise doit se projeter dans les cinq, dix, voire vingt ans à venir et penser à toujours améliorer son savoir-faire. Démarrer son propre business relève d’un état d’esprit. Il ne suffit pas d’avoir la bonne idée, il faut surtout savoir gérer, anticiper. Le succès d’une entreprise dépend en majorité d’un bon sens relationnel et de la mise en valeur de ses ressources, notamment la ressource humaine.

Vendredi 10 Janvier 2014 La Rédaction