Rubrique Economie

Crowdfunding : Comment financer votre prochaine idée ?

Crowdfunding : Comment financer votre prochaine idée ?

La levée de fonds pour le lancement d’un projet peut s’avérer être un réel calvaire. Encore plus, lorsque les fonds sont trop importants pour être débloqués par le porteur de projet et ses proches, mais trop modestes pour intéresser les institutions financières traditionnelles. Heureusement, grâce au crowdfunding, une porte de sortie est ouverte.

Le crowdfunding, phénomène né aux Etats-Unis et largement utilisé lors des élections, est en pleine expansion sur tout le globe et pour une bonne raison. Il permet aux personnes en manque de financement pour la réalisation d’un projet de se tourner vers d’autres, disposées à l’aider, et ce, avec un minimum d’intermédiaires.

Principe du crowdfunding

Le crowdfunding est généralement connu comme une levée de fond auprès d’une grande masse de personne en vue de réaliser un projet. Néanmoins, bien que l’argent soit la principale ressource mise en commun par ces personnes pour soutenir le projet de leur choix, d’autres ressources peuvent être mises en commun selon la nature et les besoins du projet. Il n’existe aucune contrainte quand au montant donné. L’internet est généralement le moyen utilisé par les porteurs de projet pour communiquer avec leurs bailleurs de fonds potentiels. Des sites existent à cet effet et permettent la visibilité des projets en recherche de crowdfunding, moyennant une commission sur le montant obtenu. Il existe quatre grands types de crowdfunding.

Le Donation-based ou Charité crowdfunding

Plus ancienne forme de crowdfunding en ligne, elle est basée sur le don. Des personnes intéressées par une cause font des dons pour la soutenir. Cette forme de participation est utilisée en général par les organismes à but non lucratif tels que la Croix rouge et ceux défendant des causes comme les parties politiques.

Le Reward-based ou Récompenses crowdfunding

Dans ce type de crowdfunding, l’internaute reçoit des contreparties en nature qui varient selon l’importance des sommes versées. Cette contrepartie en nature peut être un T-shirt, un gadget, une entrée si le projet soutenu est artistique, et même parfois, une lettre de remerciement. L’argent versé peut être un don comme dans le cas du charité crowdfunding ou une souscription pour la pré-vente du futur produit du projet. Cette forme de crowdfunding est la plus répandue aux Etats-Unis actuellement.

Le Equity-based ou crowdfunding à base d'actions

Avec le crowdfunding à base d’actions, les bailleurs échangent leurs argents contre une part ou une participation du projet, de l’entreprise ou de l’organisation soutenu. Ainsi, les bailleurs deviennent actionnaires de l’entreprise et la valeur de leurs fonds varie en fonction de la réussite ou non de l’entreprise. En cas de réussite de l’entreprise, ils reçoivent une part des bénéfices sous la forme de distribution ou de dividendes. Le crowdfunding à base d’actions connait une importante augmentation, notamment depuis l’année 2011.

Le lending-based ou Prêts crowdfunding

Ce modèle de crowdfunding encore appelé prêt de pair à pair consiste pour l’internaute à prêter de l’argent à une personne porteuse d’un projet ou à une entreprise. A terme, elle se fera rembourser avec intérêt. Les entreprises utilisent ce modèle dans le processus d’acquisition du capital auprès de la foule. Ce type de crowdfunding est l’idéal pour les entreprises désirant obtenir un financement de la foule, sans pour autant se départir de leurs actifs.

Mardi 18 Février 2014 La Rédaction