Rubrique Economie

Commerce : Wall Street ouvre en hausse ce mardi après les déclarations de Trump

Commerce : Wall Street ouvre en hausse ce mardi après les déclarations de Trump

La Bourse de New York a ouvert ce mardi en hausse. Dans les premiers signes d’échanges, plusieurs indices gagnent quelques points, laissant croire que le rebond de la veille se poursuit. Cette remontée est alimentée par l’espoir de la reprise des négociations entre les États-Unis et la Chine, et ce, en dépit d’éléments qui contredisent cette théorie.

De nombreux compteurs au vert à Wall Street

La semaine dernière s’était achevée sur un tableau bien sombre marqué par une nouvelle escalade du conflit entre les États-Unis et la Chine. Un revirement de situation qui s’était fortement fait ressentir à Wall Street.

Mais, Wall Street avait démarré cette semaine sur une note plus positive, avec des indices en hausse. Ce mardi, la hausse se confirme alors que le Nasdaq composite gagnait, à l’ouverture, 0,65 % à 7.905,15 points. Quant à l’indice Dow Jones, elle gagne 106,51 points, ce qui représente une hausse de 0,41 % à 26.005,34 points par rapport à la veille. La progression de la Standard & Poor’s 500 est la plus appréciable, avec un bond de 0,54 % à 2.894,03 points.

Si les contrats à termes sur indice avaient, en début de journée, enregistré des pertes, la pente semble avoir été redressée. Sur les marchés européens, ils ont connu une hausse, notamment à la suite de l’annonce d’un retour qui profite aux entreprises chinoises.

Les indicateurs économiques américains sont aussi surveillés de près. Il y a quelques mois, les prix des logements dans une vingtaine d’agglomérations parmi les plus importantes ont connu une hausse spectaculaire. Depuis juin, un ralentissement a été observé à 2,1 %, ce qui représente son plus bas niveau depuis 7 ans.

Le front du commerce mitigé par des rumeurs de négociations sino-américaines

La stabilité de la Bourse de New York est alimentée par l’espoir d’un retour à la table des négociations de la Chine et des USA. Lundi, Donald Trump avait annoncé la reprise des négociations commerciales entre Pékin et Washington. Après s’être chargés réciproquement de reproches et de droits de douanes astronomiques, marquant un nouveau niveau dans le conflit commercial, les USA et la Chine reprennent le chemin des négociations lundi.

Le président américain Donald Trump a affirmé qu’il pense que toutes les possibilités peuvent être envisagées en raison des « négociations très significatives » engagées avec Pékin, depuis Biarritz où se tient le sommet du G7.

Lui He, le principal négociateur de la Chine, avait, lui aussi, assuré que Pékin était en faveur d’une résolution pacifique du conflit à travers la coopération et des consultations. La Chine a toujours été fermement opposée à l’escalade du conflit commercial qui est défavorable pour les deux superpuissances économiques.

Le Président Donald Trump a poursuivi en affirmant que la quête de dialogue était l’initiative de Pékin qui l’aurait appelé « la nuit dernière » pour demander un retour à la table de négociation. Dans un point de presse, Gend Shuang, le Porte-parole de la diplomatie chinoise, a assuré ne pas être au courant d’une telle conversation téléphonique entre les deux pays.

Le doute règne donc toujours dans le camp des investisseurs, d’autant plus qu’aucune date n’a encore été choisie pour ce retour aux négociations.

Mardi 27 Août 2019 La Rédaction