Rubrique Management

Comment réussir un processus de recrutement pour son entreprise ?

Comment réussir un processus de recrutement pour son entreprise ?

Si le recrutement est un processus coûteux pour une entreprise, il est surtout une étape clé pour assurer l’évolution de l’entreprise et la continuité de sa croissance. L’importance de ce processus est telle que l’efficacité même du personnel en dépend. En quoi consiste donc un processus de recrutement et comment le réussir ?

Qu’est-ce que le recrutement ?

De façon basique, le recrutement est le fait de pourvoir un poste vacant dans une entreprise. C’est un processus complexe et délicat qui exige une grande minutie du début à la fin. Que faut-il alors savoir avant de se lancer dans ce processus et le réussir ?

Définissez clairement vos objectifs

Le besoin de recruter vient souvent avec la démission d’un employé, un départ à la retraite ou encore fait suite à un décès. D’autres situations comme l’augmentation de la masse de travail, le besoin d’ouvrir de nouveaux bureaux, de créer des filiales ou de nouveaux départements plus spécifiques peuvent aussi sous-tendre le besoin de recruter. Mais il faut être prudent et avant tout voir si vous avez la capacité financière requise pour engager le processus de recrutement et pour faire face aux charges liées.

Etablissez une fiche de description de poste et déterminez le type de contrat

Il vous faut ensuite avoir une idée précise du travail pour lequel vous voulez embaucher et identifier le nombre de postes à pouvoir. C’est à ce niveau qu’il faut établir une fiche de description de poste qui présente dans le détail les qualifications et les compétences requises pour le poste à pourvoir. Après la description du poste, il faut déterminer le type de contrat (CDD, CDI ou Intérim) à établir.

Choisissez des canaux de publication

Avant même de choisir les canaux de publication, il faut d’abord décider s’il vous faut confier la mission à un cabinet ayant une expertise avérée en matière de recrutement ou s’il faut vous appuyer sur les compétences de votre DRH. Si vous optez pour ce dernier choix, vous devrez mettre sur pied une commission de recrutement en tâchant d’y inclure les personnes les plus probes et les plus avisées de votre entreprise. Ensuite, il faut choisir les techniques ou méthodes à adopter pour la diffusion de l’annonce. Vous avez un large choix entre l’annonce dans les médias classiques (presse, radio, télévision), l’annonce en ligne, ou encore le bouche à oreille. Mais il faut aussi penser aux outils tels que les entretiens et les tests (tests d’intelligence, tests psychotechniques, tests de vérification d’aptitudes) avec lesquels vous pourrez apprécier les candidats qui passeront le cap des présélections.

Dépouillez minutieusement les offres

Une fois les annonces diffusées, vous recevrez des dizaines, voire des centaines de dossiers selon la taille de votre entreprise et sa réputation. Prenez le temps de lire chacune des candidatures ; vous en éliminerez certaines qui ne vous conviendront pas. Cette étape, dans les cas où il y a très peu de candidatures, peut constituer en même temps la phase de présélection.

Soyez impartial

Après la phase de présélection, il faut inviter les candidats et les soumettre à un entretien et à un test (pratique ou test psychotechnique) afin de mieux apprécier leur capacité à exercer l’emploi. A ce niveau, il faut s’entourer d’une équipe probe et juger les candidats de façon impartiale. Sachez faire la part entre les relations personnelles et celles professionnelles, car il arrive parfois que l’on tombe sur des candidats que l’on connaît dans la vie de tous les jours. Restez ferme et ne laissez pas vos émotions ou vos sentiments influencer votre jugement. Vous devrez pour cela établir une grille et des critères de notations bien définies, comprises et partagées par chacun des membres de la commission de recrutement. Au terme de cette étape, lorsque vous aurez choisi le candidat qui répond le mieux aux exigences du poste à pourvoir, il faut établir son contrat de travail et procéder à son intégration au sein de l’entreprise. L’intégration constitue aussi une phase assez importante car, d’elle dépend l’adhésion de la nouvelle recrue aux objectifs et à la vision de l’entreprise.

Mercredi 18 Janvier 2017 La Rédaction