Rubrique Management

Comment organiser une session de brainstorming efficace ?

Comment organiser une session de brainstorming efficace ?

Les sessions de brainstorming sont très importantes pour les entreprises où la génération des idées est importante. Mais pour ne pas transformer ces sessions en pure perte de temps, il faut savoir les mener.

Conduire une session de brainstorming est essentiel pour toute entreprise. Voici comment y parvenir.

Choisir qui et où

La première chose à prendre en compte pour réussir une session de brainstorming est le nombre de personnes et le temps que vous désirez consacrer à cette activité. Le nombre de personne doit idéalement être compris entre 3 et 7 ; une moyenne idéale étant 5 personnes. En deçà de 3 personnes, vous risquez de vous retrouver dans une espèce de confrontation et au-delà de 7, vous risquez d’avoir un peu de mal à gérer tout ce monde. En matière de durée, 30 à 45 minutes suffisent largement pour votre séance. Au-delà, il est plus difficile de se concentrer et donc de produire de bonnes idées.

Attribuer un chef d’équipe

Vous devrez désigner à l’avance la personne devant diriger votre séance de brainstorming. Il doit s’agir d’une personne capable d’instaurer une ambiance facilitant et encourageant la pensée créative. Le rôle du meneur de la séance de brainstorming est d’encourager chaque personne à prendre la parole et à s’exprimer librement ; quelque soit le type d’idées émises. Il faut également garder à l’esprit que lors d'un brainstorming, la quantité d’idées émises est plus importante que la qualité de celles-ci. En outre, aucun jugement, aucune évaluation des différentes idées émises ne devra être fait. Cela doit permettre à toutes les personnes de s’exprimer sans crainte. L’évaluation des idées sera faite au cours d’une autre séance avec, si possible, des personnes différentes de celles les ayant émises afin d’éviter des petites guerres d’égo.

Enoncer clairement le sujet et les objectifs à atteindre

Il est nécessaire pour faire une bonne session de déterminer précisément le problème à résoudre. Vous devrez donc informer les personnes présentes du thème et, si nécessaire, de l’angle sur lequel vous désirez l’aborder. En second lieu, vous devrez leur expliquer les objectifs que leurs idées doivent vous permettre d’atteindre. Ils sauront ainsi ce que vous attendez exactement d’eux.

Faire un travail individuel

Une fois que tous les participants savent ce que vous attendez d’eux, laissez leur quelques minutes pour énoncer et valider leurs idées individuellement. Cela a un avantage certain. En effet, si vous laissez vos participants énoncer les idées au fur et à mesure qu’elles viennent, les autres risquent d’avoir un point d’ancrage. De se dire c’est une bonne idée et de fermer ainsi leur processus de création. La pire des phrases que l’on peut entendre lors d’un brainstorming est « son idée résume ce que je pense aussi ». En faisant d’abord le travail individuellement, vous permettez à chacun d’avoir librement ses idées, sans être influencé par les autres.

Procéder à la mise en commun des idées

Une fois le travail individuel réalisé, procédez à la mise en commun. Il ne s’agit pas ici d’évaluer les idées émises, mais de les recenser. Organisez-les si vous en sentez le besoin, mais n’allez pas plus loin. Plus vous avez d’idées au terme de votre brainstorming, mieux c’est.

Vendredi 14 Novembre 2014 La Rédaction