Rubrique Economie

Comment la France a perdu sa place de 5ème économie mondiale

Comment la France a perdu sa place de 5ème économie mondiale

La France vient de céder sa place de 5ème économie mondiale à l’Angleterre. Cette place qu’elle occupait depuis 2008 vient juste de lui échapper. Voici les raisons d’une chute pourtant prévisible.

Jusqu’à l’année dernière, la France était la cinquième économie mondiale derrière les Etats-Unis, la Chine, le Japon et l’Allemagne. Mais il n’en sera pas de même en 2015 ; car elle vient de céder cette place à son voisin d’outre-mer, l’Angleterre. Explication de cette perte de positionnement.

Un PIB inférieur à celui de l’Angleterre

La perte par la France de son statut de 5ème économie mondiale est due principalement à la réalisation d’un PIB inférieur à celui de l’Angleterre ; jusque là, 6ème économie mondiale. Le PIB brut mesure la richesse annuellement créée par un pays sur la base de sa seule puissance économique. Pour l’année 2014, la France a enregistré un PIB 2134 milliards d’euros, tandis que le PIB britannique s’élèverait à 2232 milliards d’euros soit 98 milliards de plus que celui français. Ces chiffres, bien qu'encore non officiels, sont issus de l’estimation effectuée par la commission européenne. Ils ont donc très peu de chances d’être erronés.

Dû à une croissance économique plus rapide et à une monnaie plus forte

En 2013 seulement, le PIB britannique était inférieur de 97 milliards à celui français. Mais au cours de l’année écoulé, le pays a connu une croissance de 3%, ce qui lui a permis d’apporter une soixantaine de milliards d’euros supplémentaires à son PIB. La France de son côté n’a connu en 2014 qu’une croissance de 0.4%. De plus, pendant que la France enregistrait une inflation de 0.4% environ, celle de l’Angleterre s’élevait à 1.5%. Ce taux d’inflation a permis au pays d’apporter 30 à 40 millions supplémentaires à son PIB. La perte de valeur de l’euro qui a connu son plus bas taux de change par rapport au dollar depuis 2006 a également contribué au recul de la France dans le rang des puissances économiques mondiales. Pendant que l’euro perdait de sa valeur, la livre sterling a été revalorisée de 5.4% vis-à-vis de l’euro ; contribuant ainsi au PIB britannique à hauteur de 125 milliards d’euros.

Mais aussi à la prise en compte des directives de l’Union Européenne

Le PIB réalisé par l’Angleterre en 2014 est également dû à l’application d’une directive de l’Union Européenne. Il s’agit notamment de celle exigeant aux pays membres de l’Union de prendre en compte dans leur PIB les activités illégales telles que la prostitution ou encore le trafic de drogue. Ces activités ont permis au pays de compter dans son PIB 10 milliards de livres, soit environ 12 milliards d’euros supplémentaires. La France, contrairement à l’Angleterre n’a pas tenu compte de cette exigence de l’Union, ce qui a contribué à la différence observée entre son PIB et celui de l’Angleterre.

Mercredi 7 Janvier 2015 La Rédaction