Rubrique Management

Comment fixer le salaire d'un collaborateur ?

Comment fixer le salaire d'un collaborateur ?

La fixation du salaire des collaborateurs peut être une chose délicate, d’autant plus si vous en êtes à votre premier coup. Les risques encourus sont nombreux en cas de mauvaise fixation. Si un salaire trop faible peut faire fuir les talents nécessaires à l’entreprise, un salaire trop élevé peut avoir encore plus d’inconvénients. Cela peut nuire non-seulement à la trésorerie de votre entreprise, mais également à sa réputation. Il convient donc de se doter de tous les instruments nécessaires pour permettre une fixation optimale de salaire. En voici quelques-uns.

L’estimation de la valeur du travail fourni par un collaborateur est une tâche très délicate. La mener à bien permet d’avoir la conscience et la trésorerie tranquille, quand vient le moment des plaintes sur la situation économique du pays. Voici quelques instruments qui permettent de rémunérer le travail de ses collaborateurs à sa juste valeur.

Voyez les salaires pratiqués par les autres entreprises de votre secteur

Si vous n’avez jamais fixé de salaire, ou que vous avez des difficultés à le faire cette fois, jetez un coup d’œil du côté de la concurrence. Vous saurez à peu près combien les postes que vous offrez sont payés dans votre secteur d’activité. Il existe même pour cela des plates-formes en ligne qui vous permettront d’avoir une idée sur le sujet.

Déterminez les bornes du salaire

Une fois que vous connaissez les tarifs appliqués par la concurrence, il vous faudra décider un plancher et un plafond pour le salaire. Le plancher, le montant le plus faible que vous êtes décidé à payer doit prendre en compte aussi bien les dispositions légales, le salaire minimum en l’occurrence, que les tarifs appliqués par la concurrence, ainsi que les conditions du marché. Si vous payez trop faiblement un emploi très demandé dans votre domaine, vos chances d’avoir des employés pour remplir cette fonction risquent de s’amenuiser à vue d’œil. Par contre, vous devez veiller à ne jamais payer un employé au delà de sa valeur, d’où l’importance d’évaluer la valeur du travail fourni par l’employé.

Déterminez la valeur du travail du collaborateur

Cette tâche est relativement facile lorsque le collaborateur fournit  un travail de vente ou assure un service qui est rémunéré par vos clients. Mais c’est plus délicat lorsque le service rendu ne peut pas se chiffrer. Dans ce cas, il vous faudra évaluer, non pas ce que ce collaborateur vous permet de gagner mais, ce qu’il vous permet d’économiser. Evaluez les coûts que vous auriez à supporter s’il n’était pas là. En fonction de cela, vous pourrez connaître la valeur de son travail et déterminer sa rémunération.

Déterminez le mode de paiement

Une fois que vous savez à peu près combien vous payerez votre collaborateur, il vous faudra déterminer comment vous aller le payer. Si vous allez opter pour un salaire fixe ou pour un salaire horaire. Le salaire fixe est généralement conseillé pour les postes où le temps de travail ne compte pas, pourvu que l’objectif soit atteint. Il est généralement utilisé pour le salaire des cadres et autres gestionnaires. Le salaire horaire est utilisé pour les travaux directement liés au temps. Si vous êtes dans un secteur où les intempéries influent sur votre résultat ou sur vos conditions de travail, ou si vous voulez par exemple rémunérer les employés d’une chaîne de montage, le salaire horaire est vivement conseillé. Vous pouvez également décider de payer par commission si votre collaborateur, par son travail, contribue directement à la constitution de votre chiffre d’affaires.

Les avantages et les indemnités

Ces composantes du salaire ont pour but premier de motiver vos collaborateurs. Leur fixation est généralement tout aussi complexe que celle du salaire de base. S’ils sont fixes, vos collaborateurs pourraient être amenés à les considérer comme un dû, ce qui les détournerait de leur mission initiale. Il est donc conseillé de les aligner, non seulement sur l’importance du poste occupé par le collaborateur, mais surtout, sur les résultats de l’entreprise.

Ne perdez pas de vue l’avenir de votre entreprise

Il est bien beau de penser à un salaire convenable et à des avantages pour vos employés. Mais il ne faut pas oublier que la raison d’être de tout cela est l’entreprise et qu’il faut que celle-ci se porte bien. En fixant les différents salaires, vous devrez préciser les conditions des différents avantages et augmentations en prenant soin de les lier à la santé financière de votre entreprise.

Lundi 5 Mai 2014 La Rédaction