Rubrique Management

Comment créer une plaquette commerciale efficiente ?

Comment créer une plaquette commerciale efficiente ?

Située entre le site Internet et la carte de visite, la plaquette commerciale est un outil de communication qui représente la vitrine d’une société, essentiellement pendant les conférences, les salons, les rencontres avec les clients, etc. Elle doit éveiller le désir d’en savoir un peu plus sur l’entreprise et provoquer des achats. Voici 6 conseils pour concevoir une plaquette commerciale saisissante.

1- Définir une stratégie claire

Une plaquette commerciale permet, avant tout, de présenter une structure, une offre ou encore un produit à des prospects. Elle sert d’appui important pour les commerciaux dans leur prospection et contribue au développement ainsi qu’à la valorisation de l’image de la société. La plaquette commerciale doit faire partie intégrante de votre stratégie commerciale et venir répondre à des besoins que vous devez exposer de façon claire. Cherchez à identifier votre point de départ, votre public cible, les messages, de même que l’image de marque que vous désirez véhiculer. Vous disposerez ainsi d’éléments qui vous permettront de meubler le contenu du document. Parallèlement, faites un benchmark de vos concurrents, afin de dégager votre marge de manœuvre concernant le côté esthétique. Pensez aussi aux coûts de production qui varient en fonction de la qualité du papier, du format, des couleurs, etc.

2- Choisir un format papier pratique

Le format de votre plaquette doit être choisi avec minutie pour ne pas repousser vos cibles. Privilégiez en ce sens le format papier A4 de quatre pages qui est aisé à tenir en main et qui peut être facilement rangé dans un magazine, conservé dans un cartable et envoyé par la poste. D’autres formats comme les plaquettes rondes, celles qui ressemblent à des cartes postales ou qui se présentent sous forme d’accordéon peuvent certainement vous démarquer de la concurrence au premier abord, mais celles-ci peuvent être facilement égarées ou même jetées parce que jugées peu pratiques, décalées ou encombrantes. Une petite astuce consiste à ajouter à votre plaquette un rabat dans lequel vous pourrez insérer une carte de visite ou des fiches techniques pour adapter l’information selon le client potentiel visé. Cela vous permettra d’éviter de recourir à diverses versions de votre modèle et d’allier les économies d’échelle aux personnalisations.

3- Être précis et direct

Certaines entreprises ont souvent tendance à vouloir tout dire dans une plaquette commerciale, mais il est important de résister à cette envie. Une plaquette n’est pas un catalogue ou même une liste relatant un savoir-faire. Son objectif est d’abord de susciter de l’intérêt. Il convient donc de faire une synthèse de vos atouts en matière de concurrence et de faire ressortir les informations importantes. Pour faire de la place sur votre plaquette et emmener le prospect à mieux vous découvrir, vous pouvez y faire figurer un code QR. Ces visuels, qui doivent être flashés avec un smartphone, apposés sur certaines parties du document peuvent renvoyer vers votre site Internet ou une vidéo de démonstration. Ce sera, par ailleurs, une façon efficace d’apporter un peu de modernité à votre plaquette, à moindre coût.

4- Diffuser des messages sensés

Le prospect qui parcourt une plaquette recherche des informations pérennes utiles pour lui et qu’il pourrait utiliser. Une plaquette doit être immersive sans ressembler à une brochure publicitaire complètement autocentrée. Le lecteur n’attend pas que vous lui fassiez une présentation de vous, mais que vous lui fournissiez des solutions exactes aux problèmes qu’il rencontre. Ainsi, présenter l’historique de votre entreprise n’a pas forcément sa place sur votre plaquette. Par contre, vous pouvez mettre en valeur une production française qui peut se révéler être un argument de taille. Il est essentiel que chaque information serve le message. Les actualités concernant votre entreprise ou les adresses nominatives sont absolument à proscrire parce que celles-ci peuvent devenir obsolètes et que votre plaquette peut exister jusqu’à cinq ans.

5- Illustrer les informations

Comme n’importe quel support de communication, votre plaquette doit, bien évidemment, respecter la charte graphique élaborée. Pour que cette plaquette soit agréable à voir, vous devez l’agrémenter de beaux visuels. Il ne s’agit pas seulement de « faire joli » avec des images choisis au hasard, mais de voir ces photos comme des porteurs du message que vous voulez faire passer. Privilégiez donc des illustrations parlantes ou qui sont susceptibles de faire rêver plutôt que d’afficher des clichés de vos employés choisis à la va-vite. Sachez que votre crédibilité de même que l’image de marque de votre entreprise passent également par une mise en page de bonne qualité. N’oubliez pas, pour finir, d’insérer dans votre document des labels, des logos ainsi que des certifications à mettre en valeur.

6- Prévoir des niveaux de lecture

Une plaquette bien faite présente divers niveaux de lecture : en général un titre accrocheur, compréhensible, qui donne envie d’approfondir la lecture et des informations (détaillées et classées en paragraphes avec des sous-titres) qui viennent en complément.

Vendredi 1 Mars 2019 La Rédaction