Rubrique Management

Comment choisir son expert-comptable ?

Comment choisir son expert-comptable ?

Prendre un expert-comptable est plus une décision stratégique qu’une obligation. En effet, toutes les SA et certaines SARL doivent avoir un commissaire aux comptes ; mais recourir au service d’un expert-comptable n’est pas obligatoire contrairement à ce que beaucoup de dirigeants d’entreprise pensent. Mais il faut croire que l’intervention d’un expert-comptable est un véritable plus, ne serait-ce que pour la bonne gestion de l’entreprise ou encore la réactivité dans le traitement de l’information.

Choisir un expert-comptable n’est pas chose facile pour les dirigeants vu le nombre de personnes qui exercent ce métier en France. On compte 20.758 experts-comptables en France dont 2.812 situés sur Paris. De plus, de nombreux critères doivent être pris en compte pour faire le bon choix étant donné que la prestation d’un expert-comptable doit allier expertise, qualité de conseil et entretien permanent avec les clients pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

Avoir une comptabilité en règle

Pour avoir une comptabilité en règle, une entreprise dispose de trois options. L’entreprise peut : traiter toutes les opérations en interne par des comptables salariés, recourir à un prestataire externe inscrit à l'Ordre des experts-comptables ou faire traiter une partie de la comptabilité en interne et l’autre par un prestataire. Mais pour bénéficier des conseils et expertises pour accompagner les dirigeants dans la réalisation des outils de gestion prévisionnelle ou dans la négociation avec des partenaires par exemple, il convient de faire appel à un expert-comptable ; car il faut savoir que leurs prestations ne se limitent pas seulement à une simple tenue des comptes. Ainsi, le choix d’un expert-comptable peut sortir du domaine du comptable (enregistrement des opérations, révision comptable, établissement des bilans et des déclarations fiscales) et il appartient aux dirigeants de faire le bon choix suivant les besoins de l’entreprise.

Auto-évaluer les besoins de son entreprise

L’auto-évaluation des besoins est une étape importante pour une entreprise. Elle permet de déterminer le profil d’expert-comptable qui convient. Les besoins d’une entreprise dépendent généralement de son implantation sur le marché. Les besoins varient d’une entreprise à l’autre, et si elle est encore en phase de lancement ou déjà opérationnelle. Lors de la création d’une entreprise, l’aide d’un expert-comptable est nécessaire pour bâtir un business plan. Pour une entreprise de petite structure, embaucher un comptable peut être un luxe qu’on ne peut pas s’offrir. Ainsi, elle peut avoir recours à un expert-comptable extérieur et miser sur le recrutement d’un commercial. L’intervention d’un expert-comptable peut aussi assister les jeunes entreprises dans divers domaines, tels que les relations avec les banques, les déclarations sociales et fiscales, l'établissement des feuilles de paie, etc. Si l’entreprise dispose déjà d’un service comptable interne, le recours à un expert-comptable n’intervient que dans des cas particuliers comme le surcroît temporaire d'activité ou encore les questions délicates que le service comptable ne peut pas résoudre en interne.

Les critères de choix d’un expert-comptable

Trouver la perle rare n’est pas évident. Le choix est tellement large qu’on pourrait se perdre facilement. Ainsi, le mieux est de contacter un autre chef d'entreprise qui partage les mêmes besoins que vous ou même votre syndicat professionnel. Ses recommandations sur le cabinet à choisir sont plus fiables que de scruter une à une les compétences. Mais si le chef d’entreprise veut suivre son instinct dans son choix, une liste des cabinets locaux devrait être disponible auprès de l'ordre régional des experts-comptables ou de la chambre de commerce. Mandater un expert-comptable ayant déjà une grande connaissance sur le secteur d'activité dans lequel œuvre votre entreprise est un grand avantage. Le dirigeant d’entreprise et l’expert-comptable doivent établir un rapport de confiance ; il est ainsi primordial d’accorder une grande importance au plan relationnel. Il est aussi recommandé de privilégier les cabinets de petite taille mais biens structurés. Un cabinet comptant 4 collaborateurs est parfaitement adapté pour une petite entreprise de dix salariés. Un cabinet de huit à dix salariés est adapté à une entreprise de 50 personnes. Ce critère de choix est très important car plus le cabinet est petit, plus ses collaborateurs sont expérimentés. Mais dans tous les cas, le mieux est de rencontrer les prestataires comme pour un entretien d’embauche. Et enfin, il est important également de comparer des cabinets présélectionnés aussi bien dans les prestations que dans les honoraires. A part les prestations « standards », un cabinet peut fournir des prestations « rares » comme : élaborer le business plan, prodiguer du conseil en droit des affaires ou droit social, établir les comptes de résultat prévisionnels ou aider lors de la recherche de fonds et des négociations bancaires. En France, une tenue comptable varie de 50 à 80 euros de l'heure selon l'Ordre des experts-comptables de la région Ile-de-France.

Jeudi 5 Juin 2014 La Rédaction