Rubrique Management

Comment bien gérer la croissance rapide de son entreprise ?

Comment bien gérer la croissance rapide de son entreprise ?

La croissance rapide d’une entreprise indique indéniablement sa bonne santé financière. Mais mal gérée, celle-ci peut tout aussi décroître rapidement, mettre votre trésorerie en difficultés, distendre vos relations avec vos fournisseurs et clients et ébranler la confiance de vos collaborateurs. Heureusement, vous n’aurez pas à vous en faire en suivant les 7 conseils que voici.

Établissez clairement vos objectifs

Il n’y a pas de meilleur moyen que de définir ses objectifs pour anticiper sur les probables progrès que peut engendrer votre activité. Il s’agit ici d’aborder de manière stratégique la croissance de votre structure. En ce sens, vous devez vous poser une série de questions importantes : disposez-vous du capital nécessaire au financement de la croissance de votre entreprise ? Est-ce que votre encaisse est bien gérée pour palier, en cas de besoin, les éventuels problèmes de trésorerie ? Est-ce que votre entreprise s’épand trop rapidement ? Avez-vous suffisamment de stocks pour faire face à une hausse brusque de votre activité ? L’équipe dirigeante de votre entreprise est-elle en mesure d’assurer une gestion efficace d’une croissance accrue ? Les réponses à ces questions vous aideront à déterminer les éléments à revoir ou à prévoir.

Procéder à un examen de croissance

L’objectif de cette démarche est de faire une analyse de la manière dont vous administrez votre entreprise et de chercher des moyens de mieux contrôler les éléments qui exercent une influence directe sur la trésorerie. D’une manière générale, un bon diagnostic de croissance inclut d’effectuer une analyse des frais généraux, des stocks, des ventes, des comptes clients et des actifs. Procéder de la sorte vous permettra de savoir si vous accordez peut-être une part trop importante de votre trésorerie à la gestion de vos immobilisations et de vos stocks. Vous pourriez aussi définir aux mieux vos besoins en refinancement pour éviter d’être confronté à de futurs problèmes de trésoreries.

Mettez sur pied une bonne stratégie de croissance

Établissez une stratégie de croissance sur la base d’un examen en détail de vos ressources internes, analysez minutieusement le marché, la situation économique de concurrents, l’économie en elle-même, les différents réseaux de marketing et de distribution, sans oublier les donnés démographiques. Grâce à cette stratégie, vous serez capable de mieux appréhender et comprendre les risques, ainsi que les opportunités que présente l’évolution de votre entreprise.

Faites preuve de prévoyance

Vous devez, en effet, faire une prévision des futurs besoins de liquidités qui pourraient être nécessaires à votre société en analysant convenablement toutes vos entrées et sorties d’argent. Utilisez cette prévision pour examiner la situation financière de l’entreprise et entrevoir quelques éléments d’amélioration. Cette étape pourra vous permettre d’acquérir d’autres financements pour votre capital d’exploitation, de financier à nouveau votre dette ou encore de convertir en fonds plusieurs actifs qui n’ont pas été utilisés.

Étudiez vos comptes

Les comptes dont il est question sont les comptes fournisseurs et les comptes clients. Étudiez-les afin de déterminer la manière dont vous pourriez quelques peu réduire les éventuels problèmes de trésorerie. Pour mieux administrer vos comptes clients, assurez-vous du caractère solvable de vos clients, établissez clairement vos modalités de paiement, mettez en place d’efficaces moyens de recouvrement, ne laissez pas les problèmes perdurer, ayez l’œil attentif sur les délais de recouvrements et n’hésitez pas à prendre en ce sens les mesures nécessaires. Si la politique de crédit que vous adoptez affecte sensiblement votre trésorerie, il vous faudra voir la possibilité de raccourcir le délai de recouvrement de vos créances. Examinez également les comptes fournisseurs en recensant quelques informations comme le montant du crédit commercial que vous octroient vos fournisseurs, le montant des intérêts, la possibilité d’obtenir de vos fournisseurs un délai de paiement, etc. Répondez aussi honnêtement à quelques questions : réglez-vous rapidement vos fournisseurs ou attendez-vous la dernière minute pour le faire ? Cela vous aidera à procéder aux réajustements nécessaires.

Contrôlez vos coûts

Il est primordial de planifier avec vigilance ses coûts pour espérer bien gérer la croissance rapide de l’entreprise. Vous pouvez mettre en place un système assez strict pour restreindre les frais courants comme le loyer, les ressources humaines, l’équipement, le matériel bureautique, etc. Faites en sorte d’identifier des objectifs bien précis pour réduire vos dépenses, de choisir un excellent responsable et d’impliquer vos collaborateurs dans votre stratégie de réduction des coûts pour une meilleure efficacité. Soyez encore plus vigilant pendant les périodes de forte croissance qui entraînent très souvent de nombreuses dépenses incontrôlées.

Maîtrisez le niveau de votre dette

Contrôlez judicieusement votre endettement vous aidera à maintenir toute la confiance que les prêteurs ont mise en vous et à continuer à percevoir d’eux les financements qu’il vous faut pour satisfaire les besoins de l’entreprise. Les entreprises à forte croissance pouvant représenter de grands risques pour les établissements financiers, pensez à chercher des solutions alternatives de financement comme la location de biens plutôt que leur achat.

Vendredi 25 Janvier 2019 La Rédaction