Rubrique Management

Comment bien déléguer en 7 points essentiels ?

Comment bien déléguer en 7 points essentiels ?

Dans ses tâches quotidiennes, un bon manager est appelé à déléguer. Cet acte est tout aussi important pour le dirigeant que pour l’entreprise car il permet, entre autres, de le soulager, d’améliorer la croissance de l’entreprise et de renforcer l’engagement des employés. Garder le contrôle sur l’entreprise tout en confiant des tâches aux collaborateurs n’est pourtant pas chose aisée, surtout lorsqu’il s’agit de le faire de manière efficace. Voici en 7 points des conseils pour déléguer efficacement.

1. Déterminez les tâches à déléguer

Devez-vous déléguer des sujets qui doivent être traités en priorité ? Des tâches pas très importantes ? Ou bien des études de cas ? Le plus important est de bien identifier ce que vous souhaitez déléguer. Pensez avant tout à vos points forts. Continuez à accomplir les tâches qui font le succès de votre entreprise et déléguez en premier celles qui ne relèvent pas de votre expertise ou qui pourraient sans difficulté être réalisées par vos employés. Une méthode simple pour sélectionner ces tâches est d’établir une liste de tout ce que vous faites quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement et de dégager ensuite ce qui est essentiel que vous devez continuer à faire et ce qui peut être confié.

2. Identifiez les meilleurs profils de votre équipe

Il y a certainement au sein de votre entreprise des employés prêts à assumer de nouvelles responsabilités. Ce sont prioritairement à ces personnes que vous devez confier des tâches car vous êtes sûr qu’elles seront effectuées avec soin. Tout d’abord, procédez à une évaluation de la tâche à déléguer, des compétences qu’elle requiert ainsi que des responsabilités qui l’accompagnent. Ensuite, identifiez les personnes compétentes correspondantes et qui font preuve de motivation. Vous devez prendre en compte chez le potentiel délégataire sa capacité à exécuter la tâche, sa charge de travail actuelle et l’intérêt qu’il a dans l’accomplissement de cette tâche.

3. Faites confiance à votre collaborateur

Si vous pensez déléguer des tâches, vous devez pouvoir faire confiance aux personnes à qui vous les confierez et en leurs capacités à mener à bien la tâche. Cela les incitera d’autant plus à être plus efficaces et productifs. Pour la réalisation de la tâche, donnez donc à votre collaborateur toute l’autonomie nécessaire. Néanmoins, vous devez être préparé à assumer les conséquences en cas d’échecs, comme un manager responsable le ferait.

4. Assurez un suivi en évitant le sur-contrôle

Faites confiance à vos collaborateurs et laissez les faire, certes. Mais cela n’exclut pas que vous deviez garder un œil sur l’avancement de la tâche. Une fois le travail assigné, organisez avec eux des rencontres individuelles à des horaires spécifiques suivant une périodicité et prenez connaissance de l’état d’avancement des projets. Vous pourrez ainsi prodiguer des conseils et de faire des commentaires constructifs. Par contre, faites en sorte de ne pas effectuer un sur-contrôle qui peut être perçu négativement. Bon nombre de responsables d’entreprise éprouvent, en effet, des difficultés à lâcher prise et à accorder leur confiance. Ils ont donc tendance à s’immiscer trop souvent dans la gestion du délégataire, ce qui démotive ce dernier et le déresponsabilise.

5. Précisez les résultats attendus

Le plus important dans la délégation est que vos employés accomplissent le travail comme il se doit et non de la manière que vous l’auriez fait. Contentez-vous alors de décrire la mission de façon globale et, très important aussi, faites part des résultats que vous attendez. Vous devez être précis dans l’expression de ces derniers et vous assurez que le collaborateur a bien compris vos propos. Les objectifs à atteindre doivent être non seulement raisonnables, mais aussi clairs et mesurables. Responsabilisez vos collaborateurs et expliquez-leur les conséquences qui peuvent découler de la non-atteinte de ces résultats.

6. Mettez à disposition les ressources et l’accompagnement nécessaires

L’objectif poursuivi en confiant une tâche à un collaborateur est que celle-ci soit exécutée rapidement et avec succès. Faites alors en sorte qu’il ait à sa disposition les ressources indispensables à la réussite du travail confié. Dites-lui clairement les moyens dont il dispose et précisez le degré d’aide que vous pouvez lui apporter. Vous pouvez également le former afin de lui laisser une plus grande autonomie dans l’accomplissement de la tâche déléguée.

7. Evaluez la performance du délégataire

À la fin de la mission, faites un point avec votre collaborateur. Comparez les résultats obtenus avec les objectifs précédemment fixés. Évaluez également les attitudes qu’il a eu tout le long. Son comportement était-il en accord avec le niveau de responsabilités confiées ? A-t-il été satisfaisant ? Lui confierez-vous d’autres tâches les fois à venir ? Terminez en faisant une critique constructive sur la base des faits et des résultats (bons ou pas) et faites un retour d’expérience qui témoignera des progrès que votre collaborateur a réalisés.

Mercredi 27 Juin 2018 La Rédaction