Rubrique Entreprises

Boeing en difficultés après le crash du 737 Max 8 d’Ethiopian Airlines

Boeing en difficultés après le crash du 737 Max 8 d’Ethiopian Airlines

L’action Boeing du constructeur américain d’avions, a reculé de 10 % à Wall Street depuis le triste accident du Boeing 737 Max 8 de la compagnie éthiopienne, Ethiopian Airlines. Suite à cette tragédie, la Chine, l’Indonésie et plusieurs autres compagnies ont interdit de vol tous les 737 Max 8.

Deux crashs en peu de temps

10 % de baisse dans les transactions à l’ouverture de la bourse de Wall Street, cela n’était plus jamais arrivé au géant de l’aéronautique depuis plus de vingt ans. Cette baisse contraste avec la montée record du cours de l’action de Boeing la semaine dernière. La raison n’est pas anodine, puisque le dimanche 10 mars 2019, un des Boeings 737 Max 8 d’Ethiopian Airlines qui devait assurer la liaison entre la capitale éthiopienne et Nairobi, s’est crashé peu après le décollage et a entraîné la mort de 157 personnes. Cet accident survient juste après le crash en octobre 2018 du Boeing 737 Max 8 de la compagnie indonésienne Lion Air, survenu au large des côtes indonésiennes avec au tableau 189 décès.

L’action du constructeur américain a perdu 8,01 % à 388,70 dollars hier à 14h 40 GMT. La chute du titre devrait avoir un impact négatif d’environ 0,7 % à l’ouverture sur le Dow Jones. Dans la foulée, Boeing a annoncé le report du direct de la cérémonie de présentation de son avion gros porteur 777x prévu pour demain à Seattle, aux Etats-Unis.

Boeing tente de calmer le jeu

Le modèle 737 du géant américain est la dernière version d’un avion utilisé depuis de nombreuses années pour le transport de passagers et est le modèle le plus vendu de Boeing qui concurrence directement le modèle A 320 Neo d’Airbus. Les avions de la famille 737 étaient jusqu’ici considérés comme les plus fiables du milieu des transports de passagers. Le Max 8, peu gourmand en consommation de kérosène, a été lancé afin d’actualiser un 737 vieux de plus de 50 ans. Au mois de janvier 2019, le pionnier américain en matière d’aéronautique et de défense avait reçu un total de commandes de 5.011 avions pour une livraison de 350 exemplaires. Suite à ce crash, et face à la panique montante, Boeing a fait une série de déclarations ayant pour objectif d’apaiser les tensions autour des multiples questions posées, tout en témoignant tout son soutien à la compagnie éthiopienne.

Enquêtes et litiges

À la suite de l’accident de Lion Air, plusieurs syndicats de pilotes américains ont reproché à l’américain Boeing de n’avoir pas détaillé dans son manuel de vol la manière dont le logiciel de bord du Max 8 réagit dans les décrochages comme ce fut le cas pour la version antérieure. Un rapport préliminaire sur le crash du 737 Max 8 de Lion Air met l’accent sur la qualité de la maintenance et de la formation des compagnies aériennes, ainsi que sur la réponse technique du système anti-décrochage. Aux USA, Boeing fait déjà face à une série de poursuites intentées par des familles de victimes du crash de Lion Air.

Lundi 11 Mars 2019 La Rédaction