Rubrique Entreprises

BNP Paribas se repositionne en Pologne en rachetant les activités de Raiffeisen Bank

BNP Paribas se repositionne en Pologne en rachetant les activités de Raiffeisen Bank

BNP Paribas, la plus grande banque de France, a rendu officiel aujourd'hui, mardi 10 avril dans un communiqué, le rachat des activités bancaires de Raiffeisen Bank International en Pologne pour un coût de 3,25 milliards de zlotys, soit une somme de 775 millions d'euros. Mais pour la BNP Paribas qui vient de faire sa deuxième grosse acquisition dans le pays, ce rachat ne comporte pas seulement des avantages.

Une acquisition pas qu’avantageuse

Il y a un peu moins d’une semaine, des sources avaient déjà fait mention de ce qu'un rachat était en cours pour le compte de la BNP Paribas. Cette information a été confirmée ce mardi. La BNP Paribas est officiellement entrée en possession des activités bancaires de la Raiffeisen Bank International en Pologne. Ces activités concernent la Core Bank et représentent les parts de la Banque polonaise dans le secteur du crédit aux entrepreneurs et aux entreprises.

Cette acquisition devrait permettre à la PNB Paribas de renforcer sa position dans le secteur bancaire non seulement en Pologne mais aussi dans toute Europe. Ainsi, la Core Bank et ses activités viendront en ajout à celles de la BGZ BNP Paribas. L’opération renforcera la position de BGZ BNP Paribas comme sixième banque sur le marché polonais. « Grâce à la complémentarité des activités des deux banques, l’opération renforcera la position de BGZ BNP Paribas comme 6e banque sur le marché polonais. La combinaison des deux banques aurait ainsi permis d’atteindre à fin 2017 une part de marché de plus de 6% en termes de crédits et de dépôts. », a souligné BNP Paribas dans le communiqué. De même, la BGZ BNP Paribas pourra bénéficier de l'expertise des agents de la Core Bank qui ont fait leur preuve dans le domaine des PME, ainsi que dans celui de la Corporate Banking et celui de l'affacturage.

Cette nouvelle acquisition de BNP Paribas n'a pas eu que des effets bénéfiques sur ses activités. On note que la transaction a fait perdre 10 points de base sur le ratio de solvabilité CET1 du groupe français. Par contre, au même moment, le communiqué de presse fait état de ce qu'il sera observé un gain de 1 % par action en 2020.

BNP Paribas récemment dans le collimateur de la justice américaine

Au début de cette année, la BNP Paribas a été indexée dans une affaire de justice aux États-Unis. En effet, la banque française avait été accusée d'entente pour la fixation des cours sur les marchés. Les zones géographiques où la banque a été incriminée sont, l'Afrique, l'Europe Centrale et orientale et le Moyen Orient. Les informations avaient été rendues publiques dans un document publié par la justice américaine. Ledit document précisait aussi que les faits reprochés à la BNP Paribas couvraient la période de septembre 2011 à juillet 2013.

Aussi, a-t-il été fait mention de ce que la BNP Paribas avait choisi de plaider coupable dans cette affaire qui lui a quand même valu une amende de 72,5 millions d'euros. En outre, la BNP Paribas a fait le choix de fournir à la justice américaine les documents nécessaires pour clore l'enquête.

Mardi 10 Avril 2018 La Rédaction